Sommaire
France
09/09/2008 - 19:25

Le RSA accroîtrait le retour à l'emploi de 30%

PARIS - Le taux de retour à l'emploi des allocataires du Revenu de solidarité active dans les départements où il est expérimenté est supérieur de 30% à celui des Rmistes, selon un rapport d'étape remis mardi au gouvernement



Rendu public par les services de Martin Hirsch, Haut commissaire aux solidarités actives contre la pauvreté, ce rapport d'étape, réalisé par un comité d'évaluation présidé par François Bourguignon, directeur de l'Ecole d'économie de Paris, tombe à pic avant le débat parlementaire sur le projet de loi généralisant le RSA, qui débute le 22 septembre.

Le document porte sur les 33 départements qui se sont lancés depuis 2007 dans l'expérimentation de ce nouveau dispositif destiné à aider les bénéficiaires de minimas sociaux (RMI, Allocation parent isolé) à reprendre un emploi, tout en cumulant revenus du travail et de l'assistance.

La méthode retenue a consisté à comparer la situation des allocataires de minimas sociaux dans ces départements avec ceux de territoires témoins. Le rapport mesure notamment le taux de retour à l'emploi, rapport entre le nombre de Rmistes reprenant un emploi un mois donné et le total d'allocataires sans emploi le mois précédent.

Fin juin 2008, 13.250 ménages étaient inscrits dans le dispositif RSA au titre du RMI, et 1.425 au titre de l'API, soit un total de 14.675 ménages.

Selon le rapport, "le taux de retour à l'emploi des allocataires du RMI dans les zones expérimentales est plus élevé que dans les zones témoins". "Cumulés sur l'ensemble des mois connus", de décembre 2007 à avril 2008, "l'écart observé atteint 30%". Les experts, qui vont poursuivre leur travail d'évaluation, précisent néanmoins que des analyses complémentaires devront confirmer ces résultats, le taux de retour à l'emploi ayant pu être sous-évalué dans les zones témoins.

Deuxième conclusion, "les ménages qui reprennent un emploi dans les zones expérimentales auraient une plus grande ancienneté dans le dispositif RMI que dans les zones témoins". En avril, un quart d'entre eux étaient RMistes depuis plus de quatre ans, contre 22% dans les zones témoins.

Parmi les 3.700 premiers bénéficiaires du RSA, 28% occupent des emplois durables (CDI ou CDD de plus de six mois), un peu moins d'un tiers bénéficie d'un contrat aidé, le quart est en CDD de moins de six moins ou en intérim. Près de 60% des emplois sont dans le secteur marchand.

Au plan qualitatif, le rapport souligne la nécessité de renforcer l'accompagnement dans l'emploi des bénéficiaires du RSA, pour lever les freins à la reprise d'un travail (mobilité, garde d'enfant, qualification...). Il note aussi que la communication auprès des bénéficiaires "est restée confidentielle", et gagnerait à être renforcée.

Source: Yahoo news

Awa Diakhate









Flashback :
< >

Dimanche 3 Décembre 2017 - 14:53 Le gène de la paresse

Jeudi 11 Février 2010 - 18:34 Vêtements grandes tailles homme à Marseille

Vendredi 30 Octobre 2009 - 20:29 Régie de spectacles et d'événementiel

Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League


Si vous voulez encourager EditoWeb MagaZine,faites un don:




Mobile
Facebook
Twitter
LinkedIn