Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

pour y être
Afrique et Moyen-Orient
25/04/2008 - 11:31

Le Sahara occidental, objet de toutes les discordes

Par Hanan Ben Rhouma pour Afrik.com


Les Sahraouis doivent renoncer à leur indépendance : la conclusion rendue publique par Peter Van Walsum, l’envoyé spécial des Nations unies en charge du dossier, mardi au Conseil de Sécurité, a fait l’effet d’une bombe en Algérie. La presse marocaine a ouvertement critiqué les positions de l’ambassadeur sud-africain de l’ONU qui s’est prononcé contre le rapport de Van Walsum, tout en saluant de vive voix les propos tenus par ce dernier. En revanche, les médias algériens ont pris à parti le médiateur hollandais qu’ils accusent de « rouler pour Mohamed VI », le roi du Maroc.



Des deux côtés de la frontière, Algériens et Marocains s’affrontent par voie de presse, à l’issue des déclarations controversées de Peter Van Walsum mardi. C’est la première fois qu’un représentant de l’ONU chargé d’une médiation entre le Polisario et le Maroc se prononce contre l’indépendance du Sahara occidental, annexé par Rabat en 1975. Le conflit dure depuis 32 ans. Mais la question sahraouie empoisonne toujours autant les relations algéro-marocaines et davantage aujourd’hui depuis que l’Afrique du Sud a affiché son soutien, après l’Algérie, à la République Arabe Sahraouie Démocratique.

Le Maroc salue le rapport… et piétine l’AFS

L’Etat sud-africain, par la voix de son représentant à l’ONU Dumisani Kumalo, a aussitôt réagi à l’issue des commentaires de M. Van Walsum, déclarant que « si nous nous engageons dans cette voie, nous devrions aussi dire aux Palestiniens de renoncer » à l’indépendance. Une position qui a fait couler beaucoup d’encre au sein des médias marocains. « L’Afrique du Sud, disqualifiée du dossier », titrait mercredi Le Matin. « Elle qui revendiquait un siège permanant au Conseil de sécurité pour représenter l’Afrique », c’est raté, explique le quotidien marocain pour qui l’Afrique du Sud a affiché « pour la énième fois son hostilité au Maroc ». Le pire, c’est qu’elle « a violé les règles de bienséance diplomatique » qui prévallent à chaque réunion du Conseil, estime l’agence marocaine de presse MAP. En tant que Président de celui-ci, l’Afrique du Sud aurait dû se retenir.

En revanche, les éloges en faveur de M. Van Walsum abondent. « Jamais, auparavant, un responsable onusien n’a été aussi pertinent et pragmatique sur le dossier du Sahara occidental », explique le quotidien Aujourd’hui Le Maroc...

Lire la suite: http://www.afrik.com/article14172.html

Y.K/sourcesWeb








Flashback :
< >

Dimanche 3 Décembre 2017 - 14:53 Le gène de la paresse

Jeudi 11 Février 2010 - 18:34 Vêtements grandes tailles homme à Marseille

Vendredi 30 Octobre 2009 - 20:29 Régie de spectacles et d'événementiel

Europe | Amériques | Afrique et Moyen-Orient | Asie & Extrême Orient | Océanie | USA UK and Malta News | La actualidad en español | Deutsche Nachrichten | Nouvelles de la Faim et de la Mort!






Partageons sur FacebooK
Facebook Sylvie EditoWeb Facebook Henri EditoWeb


Mobile
Facebook
Twitter
LinkedIn