Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
 

L'Economie en temps réel et en continu
27/03/2008 - 12:49

Le brut dépasse 107 dollars le baril après un sabotage en Irak


Le contrat sur le baril de brut US louvoie autour des 107 dollars à la mi-journée en raison d'un acte de sabotage qui a touché l'un deux principaux oléoducs du sud de l'Irak.



Le brut dépasse 107 dollars le baril après un sabotage en Irak
Le contrat de mai prend 1,11% à 107,08 dollars le baril, tandis que la même échéance sur le Brent gagne 0,91% à 104,94 dollars le baril.

Cet acte de sabotage s'est produit au troisième jour d'une offensive de l'armée irakienne contre "L'Armée du Mahdi" de l'imam chiite Moktada Sadr à Bassorah.

"Ce matin, des saboteurs ont fait sauter l'oléoduc transportant le brut de Zoubaïr 1 en plaçant des bombes sous lui. L'oléoduc a été gravement endommagé", a déclaré à Reuters un responsable de la Southern Oil Company.

"Nous perdrons un tiers environ du brut exporté via Bassorah", a-t-il ajouté, précisant qu'il faudrait trois jours pour réparer les dégâts. Un responsable du secteur pétrolier irakien a ajouté à la mi-journée que l'incendie provoqué avait été éteint.

L'Irak a exporté 1,54 million de barils par jour en février à partir de Bassorah. Ce n'est que récemment que les exportations pétrolières du pays ont renoué avec un niveau préalable à l'invasion anglo-américaine de 2003.

La veille, le baril de brut américain enregistrait son troisième gain le plus élevé en pourcentage, en réaction à une statistique des stocks américains hebdomadaires largement inférieure aux prévisions.

yahoo.com


Y.K/sourcesWeb






Y.K/sourcesWeb

Flashback :
< >

Dimanche 3 Décembre 2017 - 14:53 Le gène de la paresse

Jeudi 11 Février 2010 - 18:34 Vêtements grandes tailles homme à Marseille

Vendredi 30 Octobre 2009 - 20:29 Régie de spectacles et d'événementiel


Si vous voulez encourager EditoWeb MagaZine,faites un don:




Partageons sur FacebooK