Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
pub
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Monde: Toute l'Actu
03/02/2011 - 12:26

Le candidat du pouvoir écarté du second tour à Haïti et news Monde

Le candidat du pouvoir écarté du second tour à Haïti - Une explosion fait trois morts dans une usine d'Ankara - Soulagement en Australie le cyclone Yasi n'a pas fait de morts - L'ONU évacue son personnel d'Egypte - Les Frères musulmans exigent le départ de Hosni Moubarak - Le Sénat américain contre l'abrogation de la réforme de la santé - La cigarette bannie des parcs à New York - Une grande partie des USA paralysée par la neige et le froid



Le candidat du pouvoir écarté du second tour à Haïti et news Monde
 SSL Finals 2017 video jour 5
SSL FINALS 2017 VIDEO JOUR 5
Competição da vela com melhores atletas
Segelbootrennen mit besten Athleten
I migliori atleti velici
The best sailing athletes
Le candidat du pouvoir écarté du second tour à Haïti
Le second tour de l'élection présidentielle en Haïti opposera Mirlande Manigat à Michel Martelly le 20 mars, selon des membres du Conseil provisoire électoral qui a partiellement inversé les résultats provisoires du premier tour. Organisé alors que le pays se remet à peine du tremblement de terre d'il y a un an, le premier tour s'est déroulé dans la plus grande confusion le 28 novembre dernier. Accusations de fraude et manifestations de rue ont suivi la consultation. D'après les résultats préliminaires, le second tour devrait opposer le candidat du pouvoir, Jude Célestin, à l'ancienne Première dame, Mirlande Manigat. Mais ces résultats ont été critiqués par la communauté internationale, et une mission d'experts de l'Organisation des Etats américains (OEA) avait jugé que Jude Célestin devait être écarté du second tour au profit de Michel Martelly, chanteur populaire initialement donné en troisième place avec moins de 7.000 voix de retard sur le candidat soutenu par le président sortant, René Préval. (Reuters)

Une explosion fait trois morts dans une usine d'Ankara
Une explosion a fait au moins trois morts et 30 blessés jeudi dans une usine d'une zone industrielle d'Ankara produisant des groupes électrogènes, rapporte la chaîne d'information NTV. Deux étages se sont effondrés et cinq personnes seraient bloquées sous les décombres, disent plusieurs chaînes de télévision. Selon le maire Fethi Yasar, l'explosion serait due à une fuite de gaz ou à des bouteilles d'oxygène. Une soixantaine de personnes travaillaient à l'usine. (Reuters)

Soulagement en Australie le cyclone Yasi n'a pas fait de morts
Moins redoutable que prévu, le cyclone Yasi a perdu de sa force en progressant jeudi vers l'intérieur de l'Australie, où on ne déplorait aucun mort malgré les vents qui ont arraché des toits, déraciné des arbres et détruit 15% de la production de cannes à sucre. Rétrogadé en cyclone de catégorie un jeudi soir, Yasi, accompagné de fortes pluies, poursuivait sa trajectoire vers l'intérieur des terres en perdant encore de sa puissance et ne devrait toucher que de petites localités. "Les premières informations nous soulagent vraiment", a dit Anna Bligh, Premier ministre de l'Etat du Queensland. Selon les autorités, une centaine d'habitations ont subi des dégâts importants et on ne fait pas état de blessés graves. Quelque 200.000 foyers ont été privés d'électricité. Des dizaines de milliers de personnes avaient été évacuées vers des centres d'accueil. Yasi s'est abattu sur un front de plusieurs centaines de kilomètres sur la côte nord-est du pays, que l'oeil du cyclone a atteinte aux alentours de minuit près de la station balnéaire de Mission Beach. Plusieurs spécialistes ont contesté les prévisions des météorologues qui avaient classé le cyclone en catégorie cinq, la plus élevée de l'échelle, et annonçaient des vents de 300 km/h. "S'il y avait vraiment eu des vents aussi violents, tout aurait été balayé", a déclaré George Walker, de l'université James Cook, selon qui le cyclone était en fait de catégorie trois. (Reuters)

L'ONU évacue son personnel d'Egypte
Les Nations unies ont annoncé jeudi que quelque 350 personnes travaillant pour l'organisation en Egypte allaient être évacuées "temporairement" vers Chypre afin d'assurer leur sécurité. Une partie du personnel reste en Egypte pour assurer "les fonctions essentielles". Rolando Gomez, porte-parole de la Force de l'ONU chargée du maintien de la paix à Chypre (UNFICYP), a précisé à l'Associated Press que deux avions de l'ONU effectueraient deux allers-retours entre l'aéroport chypriote de Larnaca et Le Caire jeudi pour récupérer le personnel et ses proches. Il a ajouté que des arrangements avaient été faits pour accueillir jusqu'à 600 personnes dans des hôtels mais ignorait si le personnel resterait dans l'île méditerranéenne. (AP)

Les Frères musulmans exigent le départ de Hosni Moubarak
Le mouvement islamiste des Frères musulmans, première force de l'opposition égyptienne, a lancé jeudi un appel au renversement du président Hosni Moubarak et de son gouvernement pour mettre fin aux troubles. "Ce régime avec son président, son adjoint, ses ministres, son parti et son parlement est fini. Nous le disons clairement: nous refusons de négocier avec lui parce qu'il a perdu toute légitimité", a déclaré à Reuters Essam el Erian, un membre de la confrérie sorti de prison la semaine dernière à la faveur des troubles. "Nous demandons que ce régime soit renversé et réclamons la formation d'un gouvernement d'union nationale ouvert à tous les partis", dit par ailleurs le mouvement dans un communiqué repris par la chaîne de télévision Al Djazira. "Si ce régime se maintient ne serait-ce que quelques heures, sa principale préoccupation sera de se venger de tous ses opposants", ajoute-t-il. (Reuters)

Le Sénat américain contre l'abrogation de la réforme de la santé
Les sénateurs démocrates se sont opposés mercredi à une tentative des républicains d'abroger la réforme du système de santé que Barack Obama a fait voter par le Congrès lors de la première moitié de son mandat. Observant une discipline de parti, les sénateurs démocrates ont rejeté la mesure républicaine par 51 voix contre 47. La loi organise la couverture médicale de plus de 30 millions d'Américains non assurés et elle impose une assurance pour presque tous. "Ils veulent remplacer les droits des malades par le pouvoir des compagnies d'assurance. Ils veulent remplacer la santé par la maladie. Ils veulent remplacer la promesse d'un avenir par la souffrance du passé", a commenté Harry Reid, leader de la majorité démocrate à la chambre haute. Le Sénat était appelé à se prononcer sur cette proposition républicaine deux jours après qu'un juge a décrété que la loi votée en 2010 était inconstitutionnelle. L'administration Obama a immédiatement annoncé son intention de faire appel de la décision. La chambre des représentants, désormais à majorité républicaine, avait adopté le mois dernier un texte abrogeant la réforme. Le rejet opposé par le Sénat signifie que le sort de la réforme va se décider en justice et en dernier recours devant la Cour suprême, une procédure qui pourrait durer jusqu'en 2012. "Tout ce que nous avons appris nous dit qu'il s'agit d'une mauvaise idée", a commenté le chef du groupe sénatorial républicain, Mitch McConnell. "Elle devrait être abrogée et remplacée. (Reuters)

La cigarette bannie des parcs à New York
Le conseil municipal de New York a adopté mercredi une mesure interdisant de fumer dans les parcs, sur les plages et dans les lieux publics de plein air. Par 36 voix contre 12, les élus municipaux se sont prononcés en faveur d'une extension de l'interdiction de consommer du tabac dans les restaurants et dans les bars. Le maire de la ville, Michael Bloomberg, a précisé qu'il signerait la décision et qu'elle entrerait en vigueur dans un délai de 90 jours. Lors d'une réunion du conseil municipal mercredi, les opposants à la réglementation ont reconnu les effets nocifs de la cigarette mais ont jugé que par cette interdiction le gouvernement local outrepassait ses droits. "Je pense sincèrement que le gouvernement est trop restrictif dans ce domaine particulier", a dit le conseiller Robert Jackson, un démocrate de Harlem. "C'est une société totalitaire qui peut avoir ce type de restrictions". Les personnels chargés de la surveillance des parcs auront pour mission de faire respecter la mesure. Ils devront d'abord donner un avertissement aux contrevenants avant d'imposer une amende de 50 dollars. (Reuters)

Une grande partie des USA paralysée par la neige et le froid
Une tempête de neige accompagnée d'une vague de froid a balayé mercredi une grande partie des Etats-Unis, provoquant un chaos dans les transports et perturbant l'activité économique. Cette tempête affecte une trentaine d'Etats et environ un tiers de la population américaine, du Nouveau-Mexique au Maine. Elle se déplace rapidement vers le nord-est du pays, où New York est recouverte de verglas et de glace. A Chicago, troisième ville du pays, il est tombé quasiment huit centimètres de neige par heure durant la nuit, avec des bourrasques de vent de 65 km/h. Plus d'un demi-mètre de neige s'était déjà accumulé mercredi en milieu de journée. D'Oklahoma City à Indianapolis en passant par Kansas City, on a compté au moins 30 cm de neige. Les principales autoroutes ont été fermées dans les Plaines et le Midwest et l'état d'urgence a été décrété. De nombreuses routes sont impraticables et au moins 1.500 automobilistes ont été bloqués dans l'Illinois, dont 900 dans les environs de Chicago, en raison de la neige, des accidents et d'un vent aveuglant. Le trafic ferroviaire, notamment le transport de marchandises, a été fortement ralenti à travers le pays. D'après le site internet spécialisé flightaware.com, plus de 5.600 vols ont été annulés mercredi aux Etats-Unis. Des milliers de vols avaient déjà été annulés mardi. Plus de 375.000 foyers ou entreprises ont été privés d'électricité du Texas à la Nouvelle-Angleterre et jusqu'au Canada. A New York et sur une partie de la côte Est, le verglas plus que la neige a paralysé l'activité. Les liaisons ferroviaires locales entre New York et le New Jersey, fortement empruntées, ont été interrompues en raison de la glace menaçant de faire tomber les lignes électriques sur les voies. (Reuters)

Source : Yahoo Actualités

Ryma Mendy



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 19 Septembre 2012 - 23:26 Pomme d'Amour: Prêt à Porter Femmes Dakar




Sport: football
Partageons sur FacebooK

Inscription newsletter


pub


LinkedIn
Viadeo