Sommaire
Tribune Libre
30/05/2005 - 10:04

Le coq ne veut plus chanter les pieds dans la merde

54,6% ... C’est une magistrale claque et certains hommes politiques, hier soir, ont fait un discours au pied de leur tombe, une tombe qu’ils ont creusée avec fougue pendant la campagne électorale.



Tout n’est pas perdu pour autant. Bilan :

1°) En disant non, les français ont accompli un acte de sauvegarde de la démocratie: les politiciens reprennent conscience qu’ils ont à gouverner des hommes et non pas des idées.

2°) Ils ont refusé l’Europe libérale qui leur était proposée et affirment leur choix d’une politique européenne plus sociale.

3°) Ils donnent aux gouvernements la possibilité d’essayer de récupérer les clefs de la Caisse (la Banque Centrale Européenne).

A défaut de permettre à l’Europe de se positionner comme elle l’aurait voulu dans l’avenir immédiat, ils la pressent de mettre en place de meilleures conditions d’existence pour les générations futures. Normal : un coq, quand il chante, regarde loin devant lui !


Sylvie Delhaye











Partageons sur FacebooK
Petites annonces