Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
pub
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Europe
09/10/2008 - 18:24

Le pape prend la défense de Pie XII

CITE DU VATICAN - Benoît XVI a souhaité qu'aboutisse aujourd'hui le procès en béatification de Pie XII et a défendu l'attitude de son prédécesseur face aux persécutions dont ont été victimes les juifs pendant la Seconde Guerre mondiale



 SSL Finals 2017 video jour 5
SSL FINALS 2017 VIDEO JOUR 5
Competição da vela com melhores atletas
Segelbootrennen mit besten Athleten
I migliori atleti velici
The best sailing athletes
Lors d'une messe en mémoire de ce pape mort il y a tout juste cinquante ans, Benoît XVI a affirmé dans son homélie que Pie XII avait oeuvré "secrètement et en silence" pendant tout le conflit pour "éviter le pire et sauver le plus grand nombre possible de juifs".

Il a également prié pour qu'aboutisse le procès en béatification de Pie XII, dernière étape avant sa canonisation.

"Il a souvent agi en secret et en silence, justement parce que dans les circonstances réelles de cette période complexe de l'Histoire, il a compris que c'est seulement comme cela qu'on pouvait éviter le pire et sauver le plus grand nombre de juifs", a dit le souverain pontife.

Il a une nouvelle fois rappelé l'hommage rendu au pape par Golda Meïr, ministre des Affaires étrangères de l'Etat d'Israël au moment de la mort de Pie XII. "Lorsque notre peuple a traversé un épouvantable calvaire, pendant la décennie de la terreur nazie, la voix du pape s'est élevée en faveur des victimes", avait alors déclaré Golda Meïr.

Après la messe, le pape a prié sur la tombe de Pie XII, dans les "Grottes vaticanes", sous la basilique Saint-Pierre.

Lundi, invité par le Saint-Siège à participer au concile en cours à Rome sur "la parole de Dieu", le grand rabbin de Haïfa, Shear-Yashuv Cohen, avait déclaré que les juifs "ne pouvaient ni pardonner ni oublier" que de hauts responsables religieux ne s'étaient pas ouvertement élevés durant la Seconde Guerre mondiale contre l'Holocauste.

"Nous ne pouvons pas oublier le fait douloureux que de nombreuses personnes, y compris des grands dirigeants religieux, ne se soient pas élevés pour sauver nos frères et qu'ils aient choisi de garder le silence (...) Nous ne pouvons pas pardonner et oublier cela et j'espère que vous le comprenez", avait-il lancé en présence de Benoît XVI.

Le Vatican assure que le pape Pie XII a beaucoup oeuvré en coulisses pour aider les juifs et qu'une intervention plus directe n'aurait fait qu'aggraver la situation.

Les défenseurs de Pie XII rappellent que l'Eglise catholique a caché de nombreux juifs et leur a fourni des faux papiers pendant la guerre.

L'an dernier, dans le cadre du procès en béatification ouvert en 1967, la congrégation pour la cause des saints a reconnu les "vertus héroïques" de Pie XII, pape entre 1939 et 1958. Cette décision doit encore être approuvée par Benoît XVI qui s'est accordé "une période de réflexion".

Le 18 septembre dernier, le pape avait déjà vigoureusement défendu l'action de Pie XII en faveur des juifs, en s'appuyant sur une compilation de documents réalisée par une organisation oecuménique judéo-catholique, dans le cadre d'un symposium tenu à Rome.

Le souverain pontife s'exprimait devant des membres de la fondation "Pave the Way", dont le siège se trouve à Washington.

La compilation rassemble 200 pages de documents, de câbles diplomatiques et de coupures de journaux de l'époque, qui n'avaient pas été pour partie publiés jusqu'à présent.

Ils montrent que Pie XII, qui a été fréquemment accusé de ne pas en avoir fait assez pour défendre les juifs, avait au contraire déployé beaucoup d'efforts en leur faveur, et avait été remercié pour cela par les dirigeants juifs.

"Grâce à la grande quantité de documents que vous avez réunis, étayés par de nombreux témoignages faisant autorité, votre symposium offre à l'opinion publique la possibilité de savoir de façon plus exhaustive ce que Pie XII avait fait pour les juifs persécutés par les régimes nazi et fasciste", avait déclaré Benoît XVI.

"On comprend, dès lors, qu'il n'a pas ménagé ses efforts, chaque fois que c'était possible, pour intervenir en leur faveur, soit directement, soit par des consignes données à d'autres personnes ou à des institutions de l'Eglise catholique", avait ajouté le pape.

Benoît XVI avait aussi fait remarquer qu'en novembre 1945, soit six mois après la fin du conflit en Europe, 80 délégués issus de camps de concentration nazis s'étaient rendus au Vatican pour remercier Pie XII.

La question du pontificat de Pie XII est l'une des plus épineuses pour les relations entre catholiques et juifs. Benoît XVI a estimé que près d'un demi-siècle après la mort de ce pape, toutes les facettes authentiques de son activité pastorale n'avaient pas encore été appréciées à leur juste valeur.


Source: Yahoo News

Awa Diakhate



Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 3 Décembre 2017 - 14:53 Le gène de la paresse

Jeudi 11 Février 2010 - 18:34 Vêtements grandes tailles homme à Marseille




Sport: football
Partageons sur FacebooK

Inscription newsletter


pub


LinkedIn
Viadeo