Quantcast
Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
      


pour y être
Asie & Extrême Orient
06/05/2021 - 23:21

Le président des Philippines s'excuse d'avoir pris le vaccin chinois Covid-19

Le président des Philippines s'est excusé d'avoir pris le vaccin chinois Covid-19 avant qu'il ne soit approuvé pour un usage public.



Lundi, le secrétaire à la santé des Philippines, Francisco Duque III, a administré en secret le vaccin de Sinopharm à Rodrigo Duterte et à un nombre non précisé de ses gardes.

M. Duterte a déclaré qu'il avait demandé à l'ambassadeur de Chine de reprendre 1 000 doses du vaccin Sinopharm donné, en disant "que cela a été critiqué parce que Sinopharm n'a pas subi d'examen, alors supprimons-le. Retirez tous les vaccins Sinopharm, soit 1 000 doses".

Cependant, ceux qui ont critiqué cette décision ont déclaré que M. Duterte et le secrétaire à la santé se sont moqués des réglementations sur les vaccins alors que les citoyens ordinaires du pays ont dû faire face à une pléthore de restrictions liées à la pandémie.

Le président a affirmé que son injection n'avait enfreint aucune réglementation car elle relevait d'une exemption pour "usage compassionnel".

M. Duterte a déclaré qu'à l'avenir, la Chine ne devrait envoyer que des vaccins Sinovac - un vaccin chinois distinct qui est utilisé aux Philippines, rapporte BBC News.

Selon les rapports des médias locaux, le président a déclaré : "Ne suivez pas mes pas. C'est dangereux car il n'y a pas d'études, cela pourrait ne pas être bon pour le corps. Laissez-moi être la seule personne à le recevoir."

Il a également accepté les critiques pour avoir utilisé le vaccin non approuvé, en disant : "Nous sommes désolés. Vous avez raison."

On ne sait pas exactement pourquoi M. Duterte n'a pas pris l'un des deux vaccins qui ont été approuvés pour une utilisation d'urgence.

À l'heure actuelle, les Philippines n'ont approuvé que le Sinovac et le vaccin Oxford University/AstraZeneca. Ils sont administrés aux travailleurs de première ligne et aux groupes vulnérables.

Victor Delhaye-Nouioua










Europe | Amériques | Afrique et Moyen-Orient | Asie & Extrême Orient | Océanie | USA UK and Malta News | La actualidad en español | Deutsche Nachrichten | Nouvelles de la Faim et de la Mort!


Facebook
Twitter
LinkedIn
Instagram
Pinterest