Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
pour y être
Faits Divers - Société
28/09/2011 - 12:39

Le site qui surveille la police

Le site qui surveille la police; Seine Saint-Denis: six morts dans l'incendie d'un squat; Huit ouvriers intoxiqués au monoxyde de carbone; Une fonctionnaire du Trésor Public se suicide; Des syndicats dénoncent un site qui surveille la police.



Notre revue de presse faits divers du 28 Septembre 2011

Le site qui surveille la police
Seine Saint-Denis: six morts dans l'incendie d'un squat
Six personnes sont décédées mercredi matin dans l'incendie d'un squat à Pantin, près de Paris, a-t-on appris auprès de la préfecture de police de Seine-Saint-Denis. "Il y a eu six décès dans l'incendie d'un immeuble à Pantin cette nuit", a déclaré un porte-parole. (www.fr.reuters.com)

Huit ouvriers intoxiqués au monoxyde de carbone
Huit ouvriers portugais intervenant sur un chantier de construction de logements dans le centre d'Auch (Gers) ont été intoxiqués mardi soir au monoxyde de carbone. Sept d'entre eux ont été hospitalisés dans un état grave à Toulouse sans que leur pronostic vital soit engagé, a-t-on appris mercredi matin auprès des pompiers du Gers. (www.associatedpress.com)

Une fonctionnaire du Trésor Public se suicide
Agée de 43 ans, cet agent des impôts était employé au service de la monnaie au Trésor public d'Auch. Le corps de la fonctionnaire a été retrouvé mardi après-midi dans la salle des coffres où elle s'était enfermée pour se donner la mort. Elle aurait au préalable laissé sur son bureau une lettre d'explication. (www.associatedpress.com)

Des syndicats dénoncent un site qui surveille la police
Depuis quelques jours, un nouveau site "copwatch" recense des dizaines de photos de policiers assorties de commentaires sur leurs activités et leurs goûts. Ces informations sont parfois tirées des pages personnelles des fonctionnaires laissées sur différents réseaux sociaux. Des photos sont également extraites de manifestations ou d'interventions policières. Les responsables de ce site "qui nous protège de la police", selon un slogan de la page d'accueil, entendent notamment dénoncer les violences et les bavures policières. (www.associatedpress.com) Un site qui s'en prend gratuitement à la police et qui porte atteinte au droit de l'image de ces personnes, qu'elle soient fonctionnaires de police ou non! Ce site mérite tout simplement d'être fermé et son auteur une bonne grosse amende!

Source: Yahoo News


Référencement Internet et création de sites Web ICI










Flashback :
< >

Mercredi 19 Septembre 2012 - 23:26 Pomme d'Amour: Prêt à Porter Femmes Dakar






Partageons sur FacebooK
Petites annonces