Quantcast
Sommaire
EditoWeb MagaZine
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

pub       
soyez-y!
France
30/04/2022 - 12:37

Législatives prochaines : L’occasion de règlements de comptes au sein de l’extrême droite ?


Après la présidentielle, l’heure est aux règlements de comptes dans la droite arrivée deux fois de suite au second tour. Alors que Éric Zemmour a tenté de corriger le tir au second tour avec Le Pen, la paix semble ne pas revenir au sein de la droite



Marine Le Pen toujours sur pied de guerre contre Éric Zemmour ?

C’est apparemment ce qui se passe à l’extrême droite. Les législatives qui sont dans quelques mois se passeront certainement de la même manière que la présidentielle au sein de la droite. Ce n’est pourtant pas ce que voulait Éric Zemmour lorsqu’il rejoignait Le Pen au second tour contre Macron. Pour le 12 et le 19 juin 2022 prochain, Zemmour appel à un rassemblement de la droite. Il le faisait aussi au premier tour des présidentielles mais en sa faveur. Ce qui n’était pas du goût de Le Pen qui voyait une politique de division dans la mesure où plusieurs des siens ont rejoints Zemmour.

Rappel de la tension de la présidentielle entre Le Pen et Zemmour

Alors que la droite devrait s’armer pour faire tomber Emmanuel Macron, on a assisté à une guerre de personnes. Éric Zemmour contre toute attente n’a pas fait de cadeau à Marine Le Pen. La candidate a vu son rival critiquer farouchement ses opinions. Le pire pour elle serait la démission de plusieurs figures de son équipe. Ces derniers pour la plupart ont rejoint Éric Zemmour. Ce fut un coup qui a fragilisé sa campagne. Éric Zemmour dans cette logique appelait à un rassemblement de la droite autour de sa personne au second tour qu’il croyait.
Après sa douche froide au premier tour, Éric Zemmour appel subitement à voter pour Marine Le Pen. Comme pour se racheter, celui-ci pense qu’il faut faire tomber Macron même s’il ne partageait pas l’opinion de Le Pen.

La bonne foi de Éric Zemmour ?

Après la victoire de Macron, le candidat malheureux au premier tour des présidentielles semble ne plus vouloir combattre Le Pen. Ses Tweets de rassembleurs en disent long. Il confirme même sa position en signalant que pour les législatives de Juin 2022 prochain, son parti ne présentera pas de candidat face à Le Pen. 
Il est pourtant le seul à croire à l’union de la droite. Marine Le Pen croit plutôt à la suprématie de son parti dans la droite. Une union ne l’intéresse pas pour le moment. C’est certainement le moment plus que jamais de retourner à Zemmour et les démissionnaires qui l’ont rejoint la monnaie de leur pièce d’humiliation. 


Frank Robin

Lu 116 fois





Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League


Facebook
Twitter
LinkedIn
Instagram
Pinterest