Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
pour y être
Faits Divers - Société
14/10/2008 - 13:57

Les Canadiens aux urnes

MONTRÉAL - Quelque 23,4 millions de Canadiens sont appelés aux urnes ce mardi pour des législatives qui devraient permettre aux conservateurs de Stephen Harper d'obtenir un second mandat, après une campagne dominée par la crise financière mondiale.



Les premiers bureaux de vote ont ouvert ce matin sur la cote atlantique.

Le Canada est le premier grand pays industrialisé à connaître des législatives depuis que la tourmente financière partie des Etats-Unis a secoué le monde entier.

Les instituts de sondage prévoient une victoire des conservateurs, mais avec un score insuffisant pour leur permettre d'obtenir la majorité des 308 sièges de la Chambre des Communes, où M. Harper était déjà minoritaire depuis sa victoire aux élections de janvier 2006.

Lorsqu'il a provoqué les élections début septembre en affirmant que son gouvernement était paralysé par l'obstruction de l'opposition et avait besoin d'un nouveau mandat dans une situation économique incertaine, M. Harper disposait d'une confortable avance dans les sondages.

Mais il ne s'attendait sans doute pas à une aggravation aussi rapide de la crise mondiale. Ses affirmations que tout allait bien au Canada et les accusations de l'opposition lui reprochant de n'avoir pas pris la mesure des inquiétudes de ses compatriotes ont réduit son avance.

M. Harper a toutefois réussi à enrayer cette glissade, si les prévisions des sondages s'avèrent exactes.

Son principal adversaire, le chef du parti libéral Stéphane Dion, handicapé par une image de leader peu charismatique, a su se montrer pugnace après l'éclatement de la crise. Mais il ne semble pas être parvenu à convaincre les électeurs de la pertinence de son cheval de bataille: une taxe sur le carbone visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre.

Ce plan est mal passé dans l'opinion dans une période de crise et M. Harper n'a eu de cesse de le dénoncer, affirmant qu'il plongerait le Canada dans la récession.

Outre les conservateurs et les libéraux, trois partis se disputent les suffrages des Canadiens pour ce scrutin uninominal à un tour: le Nouveau parti démocratique (NPD, gauche), le Bloc québécois (indépendantiste) et le parti Vert, qui ont tous trois mené des campagnes efficaces.

Les leaders politiques canadiens ont continué à sillonner le pays jusqu'à la dernière minute lundi pour essayer de conquérir les nombreux indécis.

Des commentateurs ont évoqué l'éventualité de la formation d'une coalition pour éviter un retour au pouvoir des conservateurs si ceux-ci arrivaient en tête en nombre de députés mais avec une faible marge. Aucun des chefs de parti n'a toutefois pris d'engagement clair à ce sujet.


Source: Yahoo News


Awa Diakhate







Flashback :
< >

Dimanche 3 Décembre 2017 - 14:53 Le gène de la paresse

Jeudi 11 Février 2010 - 18:34 Vêtements grandes tailles homme à Marseille

Vendredi 30 Octobre 2009 - 20:29 Régie de spectacles et d'événementiel






Partageons sur FacebooK
Petites annonces