Quantcast
Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
pub        pub

pour y être

Monde: Toute l'Actu
26/02/2021 - 10:09

Les États-Unis ordonnent une attaque en Syrie contre les milices soutenues par l'Iran

Les États-Unis ont effectué un raid aérien contre une milice soutenue par l'Iran en Syrie, a confirmé le Pentagone. Le président Joe Biden a ordonné sa première action militaire en tant que commandant en chef jeudi, en réponse, semble-t-il, aux attaques à la roquette contre les États-Unis en Irak.



Les responsables ont déclaré que la frappe visait une structure appartenant à la milice, et qu'elle était une réponse à une attaque en Irak qui a tué un entrepreneur civil et blessé un membre des services américains et d'autres troupes de la coalition.

Le site serait utilisé dans le cadre d'une opération de contrebande d'armes par les milices, a rapporté CNN.
La frappe, ordonnée par M. Biden, visait à nuire à la capacité du groupe à mener d'autres attaques, a également déclaré un responsable de la défense à Politico.

"Cette réponse militaire proportionnée a été menée en parallèle avec des mesures diplomatiques, y compris la consultation des partenaires de la coalition", a déclaré le porte-parole en chef du Pentagone, John Kirby, en annonçant les frappes.

"L'opération envoie un message sans ambiguïté : Le président Biden agira pour protéger le personnel américain et celui de la coalition. Dans le même temps, nous avons agi de manière délibérée afin de désamorcer la situation générale dans l'est de la Syrie et en Irak". En début de semaine, l'attaché de presse de M. Biden à la Maison Blanche, Jen Psaki, a déclaré que l'administration tenait l'Iran responsable des actions de ses représentants étrangers.  Un groupe militant chiite, la Brigade des gardiens du sang, a revendiqué l'attentat du 15 février.

La semaine suivante, un attentat à la roquette dans la zone verte de Bagdad semblait viser le complexe de l'ambassade américaine, mais il n'y a pas eu de blessés.

L'Iran a nié avoir des liens avec les Brigades des gardiens du sang.

Victor Delhaye-Nouioua









Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League


Si vous voulez encourager EditoWeb MagaZine,faites un don:




Facebook
Twitter
LinkedIn
Instagram
Pinterest