Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
 
Amériques
20/08/2015 - 01:14

Les USA mettent en vente le viagra féminin

En ces temps de parité, ce n'est que justice: les dames aussi vont avoir leur viagra, en tout cas aux USA et se trouver en position d'honorer les ornements du mariage en toutes circonstances. Ce médicament, dont les autorités de santé avaient déjà refusé deux fois la mise en circulation, n'est toutefois délivrable que sur ordonnance.
Ses partisans le qualifient d'avancée la plus importante pour les femmes depuis la pilule. A bien y regarder, ce médicament commercialisé par le laboratoire Sprout Pharmaceuticals semble appartenir à la classe des inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine, celle des antidépresseurs, lesquels sont prescrits aux femmes comme aux hommes.
Petit bémol: le viagra féminin ne serait prescrit qu'aux femmes non ménopausées. De plus, ses détracteurs évoquent le faible gain en libido au regard des effets secondaires importants. Revue de presse :



Les USA mettent en vente le viagra féminin
Feu vert aux USA à la commercialisation du "Viagra féminin"
Initialement développée par le laboratoire allemand Boehringer-Ingelheim dans le cadre de recherches sur le traitement de la dépression, la flibansérine agit sur la stimulation sexuelle dans le cerveau alors que le Viagra favorise l'afflux de sang vers les parties génitales. Ce traitement qui doit être pris quotidiennement appartient ainsi à la classe des inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine (ISRS, ou SSRI en anglais), qui comprend les antidépresseurs comme le Prozac. La FDA a refusé en 2010 une première demande d'autorisation de mise sur le marché, un comité consultatif ayant conclu que les bénéfices du traitement étaient inférieurs aux risques associés à sa prise. (Reuters)

Un "Viagra pour femmes" bientôt vendu? Le désir sexuel n'est pas contrôlé par la chimie
Une comparaison abusive avec le Viagra Le désir est un phénomène psychologique, alors que les inhibiteurs de la PDE-5 agissent sur un problème physiologique spécifique (ainsi ne sont-ils pas indiqués, au passage, pour tous les troubles de l’érection). La comparaison de la flibanserine avec le Viagra est donc abusive, dans la mesure où la molécule destinée aux femmes pré-ménopausées est décrite comme pouvant agir sur le désir lui-même, grâce à une action supposée sur les neurotransmetteurs dans le cerveau affectant le désir sexuel. Mais la confusion tient au fait que le Viagra et consorts sont perçus comme agissant eux-mêmes sur le désir chez l’homme, sans doute à partir du préjugé selon lequel le désir sexuel masculin serait mécanique et non psychologique. (http://leplus.nouvelobs.com)

"Viagra féminin": "Les Françaises aussi ont le droit d'avoir une sexualité épanouie"
Pourquoi le commercialiser si seulement 10% des femmes ont constaté des effets sur leur libido? Cela vaut-il vraiment le coup?  
Bien sûr, c'est toujours 10% de femmes satisfaites et mieux dans leur vie. On ne peut pas se permettre d'attendre qu'un taux de 50% des femmes soit atteint. Pour des personnes qui ont un véritable problème, et qui en souffrent, ce comprimé mérite d'être essayé. Elles n'ont rien à perdre. (lexpress.fr)

L'annonce du feu vert de la FDA à la commercialisation de la flibansérine a fait bondir d'environ 30% l'action de Palatin Technologies dans les transactions après la clôture à la Bourse de New York. Ce laboratoire est en train de développer un traitement concurrent, la brémélanotide, dont les essais cliniques sont entrés dans leur dernière phase. Selon Palatin Technologies, ce traitement fonctionne différemment de l'Addyi en cherchant à activer certaines connexions cérébrales et il ne se prend qu'en cas de besoin, et non tous les jours. (Reuters - déjà cité)


Sylvie Delhaye S. D.






Sylvie Delhaye S. D.


Flashback :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 20:31 Implant de cartilages du genou

Jeudi 21 Juillet 2016 - 19:29 Dyslexie : mieux la soigner avec la musique





Partageons sur FacebooK