Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
 
Europe
16/10/2008 - 14:29

Les Vingt-Sept adoptent le Pacte sur l'immigration

Les pays de l'Union européenne ont formellement adopté, lors du conseil européen de ce jeudi, le projet français de Pacte sur l'immigration, négocié et largement revu à la baisse il y a trois mois par les ministres de l'intérieur des Vingt-Sept.



Le texte impose notamment aux États-membres de se limiter à des régularisations au cas par cas "et non générales", une formulation nettement en retrait par rapport aux premières propositions françaises qui visaient à "interdire les régularisations massives". Nicolas Sarkozy avait en particulier vivement critiqué la régularisation de 700.000 immigrants décidée par l'Espagne en 2005, y voyant un "appel d'air".

Paris voulait aussi obliger les États européens à faire signer aux immigrés en situation régulière un "contrat d'intégration" dans lequel ils s'engageraient à apprendre la langue du pays d'accueil et à en respecter les lois, comme c'est déjà le cas en France. Mais le caractère obligatoire du dispositif a été retiré sous la pression espagnole.

Le Pacte européen sur l'immigration appelle les États-membres à "mettre en œuvre une politique d'immigration choisie, notamment en fonction de tous les besoins du marché du travail", et notamment à "renforcer l'attractivité de l'Union européenne pour les travailleurs hautement qualifiés". Il prône aussi un renforcement des contrôles aux frontières, et la conclusion d'accords de réadmission avec les pays d'émigration.

Quant à la politique de l'asile, elle sera mieux coordonnée mais restera nationale, alors que la France visait d'abord la définition en cinq ans d'un régime commun d'asile censé gommer les très grandes disparités observées en Europe dans l'attribution du statut de réfugié. En 2004, l'Autriche a donné satisfaction à 45% des demandes déposées par des étrangers invoquant des persécutions, la France à 25% et la Grèce à seulement 0,84%. La Commission européenne a été chargée de présenter des propositions "en vue d'instaurer en 2012 une procédure d'asile unique comportant des garanties communes".

Source: Yahoo News


Awa Diakhate






Awa Diakhate

Flashback :
< >

Dimanche 3 Décembre 2017 - 14:53 Le gène de la paresse

Jeudi 11 Février 2010 - 18:34 Vêtements grandes tailles homme à Marseille

Vendredi 30 Octobre 2009 - 20:29 Régie de spectacles et d'événementiel





Partageons sur FacebooK