Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.


Rss
pour y être



L'Economie en temps réel et en continu
20/02/2008 - 00:59

Les banques suisses dans la tempête


La banque helvétique Credit suisse, qui semblait jusqu'à présent avoir plutôt bien résisté à la crise des "subprime", a dû se résoudre mardi à effacer pour près de 3 milliards de dollars d'actifs.
UBS: «Après cet amortissement, nous sommes la banque la plus saine du monde», clamait en décembre dernier Marcel Ospel après la prise de perte de 15 milliards de francs sur les subprimes.



Le Credit Suisse efface 3 milliards de dollars d'actifs et suspend plusieurs traders

Les banques suisses dans la tempête
La banque helvétique Credit suisse, qui semblait jusqu'à présent avoir plutôt bien résisté à la crise des "subprime", a dû se résoudre mardi à effacer pour près de 3 milliards de dollars d'actifs et a suspendu plusieurs de ses traders accusés d'erreurs de gestion.

A la Bourse suisse, le titre Credit Suisse était dans la rouge durant l'ensemble de la journée, clôturant la session en baisse de 6,61% à 53 francs suisses, soit la plus mauvaise performance de la journée de l'indice phare SMI.

Cette annonce "est très décevante pour Credit Suisse qui venait tout juste de publier la semaine dernière ses résultats 2007 en se vantant de son succès face à d'autres banques", a estimé l'analyste Peter Thorne, dans une note de la banque suisse Helvea.

La publication d'une nouvelle dépréciation "démontrerait qu'ils sont simplement mauvais" dans l'appréciation de leur exposition, a-t-il ajouté.


UBS: la fronde se renforce

Après les critiques et lesrevendications de tant d'actionnaires, une filiale des vingt-quatrebanques cantonales recommande de soumettre la première banque suisse àun contrôle spécial.

«Nous approuvons l'exécution d'uncontrôle spécial sur l'UBS. Un tel examen aura le mérite d'apporter deséclaircissements aux actionnaires», estime Beat Amstutz, leporte-parole de Swisscanto, filiale des vingt-quatre banques cantonalesdu pays, arborant le fameux logo de ses sociétés mères.

Doit-onen déduire que les banques cantonales veulent tenir tête au conseild'administration de la première banque helvétique? Celui-ci recommandele rejet du contrôle spécial ajouté à l'ordre du jour de l'assembléegénérale extraordinaire du 27 février, à la demande de la fondationgenevoise Ethos.

«Notre établissement n'est pas unactionnaire direct, mais il est possible que certains des fonds deplacement de notre groupe détiennent des actions UBS. Nous ne feronstoutefois pas connaître notre position avant l'assemblée du 27février», indique le chargé de la communication de la Banque Cantonalede Genève, Olivier Schaerrer.

M. G. / Source Web







Flashback :
< >

Dimanche 3 Décembre 2017 - 14:53 Le gène de la paresse

Jeudi 11 Février 2010 - 18:34 Vêtements grandes tailles homme à Marseille

Vendredi 30 Octobre 2009 - 20:29 Régie de spectacles et d'événementiel


Si vous voulez encourager EditoWeb MagaZine,faites un don: