Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
pub
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Monde: Toute l'Actu
15/06/2006 - 21:13

Les bourses tremblent

De Moscou à Bombay, en passant par Tokyo et New York, les places boursières sont secouées par de lourdes chutes après les performances du début de l'année. Un avis de tempête est lancé. La presse internationale attend la réaction des banques centrales.

"Y a-t-il quelque chose de gravement atteint dans l'économie mondiale ? A travers la planète, des investisseurs semblent le penser.



Les bourses tremblent
 SSL Finals 2017 video jour 5
SSL FINALS 2017 VIDEO JOUR 5
Competição da vela com melhores atletas
Segelbootrennen mit besten Athleten
I migliori atleti velici
The best sailing athletes
Le 13 juin, les indices boursiers au Japon et en Australie ont connu leur plus forte perte de points depuis le 11 septembre. L'indice russe a lui perdu 9 %. Des baisses notoires ont été enregistrées en Inde et en Turquie", énumère l'hebdomadaire américain Business Week. Les actions américaines ont aussi piqué du nez. De quoi alerter les marchés internationaux et faire craindre la fin du cycle de croissance dont profitait l'économie mondiale.

"Il n'y a pas eu de titres en une des journaux annonçant le déraillement de l'économie mondiale", modère Business Week, pour qui l'incertitude actuelle s'explique par le fait que "les investisseurs ont soudainement décidé que les marchés étaient menacés par l'inflation et le trop grand zèle montré par la Réserve fédérale américaine et d'autres banques centrales à combattre l'inflation".

Cette impression est confirmée par le quotidien indien Business Standard. La Bourse de Bombay n'en finit pas de reculer et "la confiance en a pris un coup. Tout le monde s'attend à ce que les taux d'intérêt augmentent, notamment à cause des signaux envoyés des Etats-Unis. L'effet prévisible de cette hausse est de freiner le crédit, avec comme corollaire un ralentissement de la consommation et de la croissance", explique Business Standard.

Le président de la Réserve fédérale, Ben Bernanke, a multiplié les déclarations sans nuance au cours des dernières semaines sur le besoin de freiner l'inflation, surprenant les investisseurs habitués aux commentaires sibyllins de son prédécesseur Alan Greenspan.

"La question est maintenant de savoir si cela signifie la fin des beaux jours, ou si l'Inde continuera de briller sur la scène économique mondiale", s'interroge Business Standard. Le produit intérieur brut (PIB) indien a suivi une courbe à la hausse de plus de 8 % au cours des trois dernières années, permettant à l'Inde d'être la star du dernier Forum économique mondiale de Davos. Business Standard veut garder son sang-froid. "La surchauffe guettait les marchés immobiliers, des actions et des matières premières, un peu de frilosité sera la bienvenue. Cela ramènera un peu de bon sens."


Lire l'article dans Le courrier international

Source Web



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 2 Février 2010 - 23:19 Conditons d'Utilisation des Blogs Editoweb




Sport: football
Partageons sur FacebooK

Inscription newsletter


pub


LinkedIn
Viadeo