Sommaire
France
19/11/2007 - 14:00

Les cheminots poussent la porte

L'Humanité

Grève des fonctionnaires : soutien ou sympathie pour 53 % des Français, La semaine qui s’ouvre ce matin sera-t-elle décisive, au moins dans les transports ?



Les contrôleurs de la gare de Lyon ne lâchent pas. C’est dimanche, la semaine a été éprouvante, on se presse pourtant au traditionnel rendez-vous de 11 heures, comme chaque jour depuis le début du mouvement, pour tenir une assemblée générale. Si la détermination ne semble guère entamée, les questions se font plus pratiques : « À partir de combien de jours les repos sont-ils intégrés dans la grève ? » ; « Pour ceux qui veulent revenir dans le mouvement après une journée de travail, quelle est la démarche ? Peuvent-ils être accompagnés d’un délégué syndical ? » lancent pêle-mêle les participants. Nombreux sont ceux qui ne comprennent pas que rien n’avance. « Si on est prêt à lâcher sur les 40 annuités, faisons-le savoir, et négocions sur les décotes et l’indexation des pensions sur les prix », s’impatiente Jérôme.

Pourquoi la récidive ?

La semaine qui s’ouvre ce matin sera-t-elle décisive, au moins dans les transports ? La journée de mardi pourrait bien, en tout cas, exprimer avec force le sentiment que les fruits du sarkozysme n’ont pas tenu les promesses des fleurs rhétoriques. Les sondages les plus récents, s’ils ne cessent de souligner que l’opinion, en l’état actuel des choses, n’est pas acquise majoritairement aux grèves à la SNCF et à la RATP, témoignent en revanche d’une baisse sérieuse de la cote du président et d’une déception, largement majoritaire, en matière de pouvoir d’achat, entre autres. Colère et mobilisation des magistrats, colère et mobilisation dans les universités, colère et mobilisation dans la fonction publique. La grogne, entend-on à longueur d’antenne. Il y aurait des Français génétiquement grognons.

Grève des fonctionnaires : soutien ou sympathie pour 53 % des Français


Alors que la grève à la SNCF et à la RATP entre dans son sixième jour, la journée de mobilisation de la fonction publique, qui sera marquée demain par des arrêts de travail et des manifestations dans toute la France, recueille sympathie et soutien de la part de la majorité des Français. C’est ce que révèle notre sondage CSA pour l’Humanité. 53 % des sondés se déclarent en phase avec le mouvement (33 % disent soutenir la journée d’action et 20 % ont de la sympathie). Seulement 29 % éprouvent de l’hostilité ou se déclarent opposés à cette journée dédiée à la lutte pour de meilleurs salaires, pour l’emploi et le service public.

Nicolas Maury









Flashback :
< >

Mercredi 16 Septembre 2020 - 11:42 Le Chef de l'Etat turc attaque Emmanuel Macron

Mercredi 16 Septembre 2020 - 11:38 Maroc : Un enfant de 11 ans violé et tué

Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League


Si vous voulez encourager EditoWeb MagaZine,faites un don:




Mobile
Facebook
Twitter
LinkedIn