Quantcast
Sommaire
EditoWeb MagaZine
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

soyez-y!
Afrique et Moyen-Orient
05/07/2022 - 21:50

Les dirigeants de la CEDEAO ont levé les sanctions économiques et financières imposées au Mali

Un dimanche de soulagement pour l’économie malienne ! L’isolement que subit ce pays depuis le 9 Janvier 2022 va connaître un début de rétablissement. La dernière session ordinaire de la CEDEAO tenue à Accra a décidé lever les sanctions économiques et financières.



La conférence de presse de Jean-Claude Kassi Brou

C’est à l’issue de la session ordinaire d’Accra au Ghana que, l’ancien président de commission de la Communauté Economique Des Etats de l’Afrique de L’Ouest fait cette déclaration.  C’est un début de sortie de crise confiance entre le Mali et l’institution sous régionale. Le chemin est pourtant encore long puisqu’il reste d’autres sanctions.
Au cours de sa conférence de presse, Jean-Claude Kassi Brou déclare que les sanctions contre chacun des dirigeants resteront intactes. Il en est de même pour la suspension du pays des organes de la Communauté Economique Des Etats de l’Afrique de l’Ouest. Il précise que le Mali restera suspendu et que les dirigeants de la junte resteront sous sanction jusqu’au retour de l’ordre constitutionnel.
La grande question actuellement est de savoir à quand le retour de l’ordre constitutionnel. La détermination des militaires que certains leaders qualifient d’arrogance fait toujours planer l’illusion. Néanmoins, le peuple trouve son compte dans cette nouvelle décision. 

Impacts de la levée des sanctions économiques et financières contre le Mali

La première conséquence de la décision prise par les chefs d’Etat et de gouvernement est bien évidemment la réouverture des frontières. Les frontières terrestres et aériennes vont s’ouvrir à nouveau même si certaines n’étaient pas totalement fermées. 
Le Mali pourra à nouveau bénéficier des investissements de la BIDC et la BOAD. Les banques centrales et commerciales de la CEDEAO doivent aussi libérer les avoirs du Mali gelés depuis le 9 Janvier 2022. A nouveau les transactions commerciales avec les pays membres de la CEDEAO reprendront. Il faut aussi s’attendre les prochains jours au retour de plusieurs ambassadeurs au Mali. 
Les sanctions individuelles contre les militaires ne seront levées qu’après le retour des civils au pouvoir. Le retour à l’ordre constitutionnel exige la non-participation des militaires aux élections présidentielles. C’est du moins ce que veut la charte selon Jean-Claude Kassi Brou. Pour le moment c’est le peuple Malien qui se réjouit puisque la cherté de la vie était une réalité de plus en plus difficile à supporter. Comme en Août-Septembre 2020 après le premier coup d’Etat les sanctions ont plus fragilisé la population que les dirigeants. 

Frank Robin










Europe | Amériques | Afrique et Moyen-Orient | Asie & Extrême Orient | Océanie | USA UK and Malta News | La actualidad en español | Deutsche Nachrichten | Nouvelles de la Faim et de la Mort!


Facebook
Twitter
LinkedIn
Instagram
Pinterest