Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
pour y être
Afrique et Moyen-Orient
19/11/2008 - 20:12

Les pirates somaliens multiplient les prises

Mogadiscio- En dépit d'une forte présence navale internationale dans le golfe d'Aden, des pirates somaliens ont pris les commandes de quatre nouveaux bateaux depuis la capture samedi du superpétrolier saoudien Sirius Star.



La marine indienne a par ailleurs annoncé avoir détruit un vaisseau pirate mardi soir dans la région, après un bref accrochage. Deux vedettes rapides ont pris la fuite après la destruction du principal bateau des malfaiteurs, a-t-elle dit.

Les pirates se sont rendus maîtres ces dernières heures d'un cargo grec, d'un chalutier thaïlandais avec 16 membres d'équipage et d'un navire battant pavillon de Hong Kong qui se rendait en Iran avec une cargaison de 36.000 tonnes de blé.

Par ailleurs, le Bureau international de la marine annonce qu'un pétrolier-chimiquier affrété par le Japon a été détourné samedi dans le golfe d'Aden avec 23 membres d'équipage.

"Les pirates adressent au reste du monde le message qu'ils peuvent faire ce qu'ils veulent, penser l'impensable, agir de façon inattendue", résume Andrew Mwangura, coordinateur du Programme d'assistance aux marins d'Afrique de l'Est, qui surveille les actes de piraterie dans la région.

Le nombre des détournements de navires a explosé cette année, alimenté par l'insurrection islamiste en cours à terre et par des perspectives de rançons qui se chiffrent en millions de dollars.

Le superpétrolier détourné transporte une cargaison estimée à 100 millions de dollars, soit l'équivalent d'un quart des exportations journalières de pétrole de l'Arabie saoudite.

Le groupe pétrolier saoudien Aramco, propriétaire du Sirius Star, négocierait avec les pirates le versement d'une rançon, a laissé entendre le ministre saoudien des Affaires étrangères. "Je sais que les propriétaires du pétrolier négocient sur cette question", a dit le prince Saoud al Fayçal.

Aramco n'a pas confirmé la réception d'une demande de rançon malgré des rumeurs évoquant jusqu'à 250 millions de dollars.

Le navire a été capturé à 450 milles au sud-est du port kényan de Mombasa, bien au-delà des secteurs dans lesquels opèrent habituellement les pirates.

L'armée américaine a déclaré mardi qu'il mouillait au large du port d'Harardere. Selon d'autres sources locales, mercredi, le navire serait au large du port d'Eyl, un village de pêcheurs qui sert de base arrière aux pirates.

Le contre-amiral britannique Keith Winstanley, commandant adjoint des forces maritimes coalisées au Moyen-Orient, a admis une forme d'impuissance face aux pirates.

"Ils iront où nous ne sommes pas", a-t-il dit à des experts des questions de défense. "Si nous patrouillons dans le golfe d'Aden, ils iront à Mogadiscio. Si nous allons à Mogadiscio, ils iront dans le golfe d'Aden."

Le cargo hongkongais, le Delight, avec 25 membres d'équipage à bord, se dirigeait vers le port iranien de Bandar Abbas lorsqu'il a été abordé vers 06h00 GMT au large du Yémen.

"Nous savons qu'il se rend quelque part en Somalie. Nous sommes en liaison avec l'agent de sécurité de la compagnie qui est en contact avec le navire", a déclaré un responsable maritime souhaitant conserver l'anonymat.

Il a dit ne rien savoir sur les intentions des pirates.

La police kényane a présenté mercredi huit pirates présumés devant un tribunal de Mombasa. Ils avaient été capturés la semaine dernière dans le golfe d'Aden par la Royal Navy. Deux autres avaient été tués par la marine britannique.

La Corée du Sud a annoncé qu'elle comptait envoyer des bâtiments au large de la Somalie. Le Japon a dit envisager des mesures similaires.


Source: Yahoo News


Awa Diakhate







Flashback :
< >

Dimanche 3 Décembre 2017 - 14:53 Le gène de la paresse

Jeudi 11 Février 2010 - 18:34 Vêtements grandes tailles homme à Marseille

Vendredi 30 Octobre 2009 - 20:29 Régie de spectacles et d'événementiel






Partageons sur FacebooK