Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
Rss
pour y être
France
01/04/2013 - 23:16

Les prestations familiales en France depuis 2007

Les prestations familiales ont fait, sous le mandat de Nicolas Sarkozy, l’objet de propositions jugées scabreuses par beaucoup. En 2013, un nouveau projet voit le jour qui, cette fois, ne privera pas les plus défavirisés.



Les prestations familiales en France depuis 2007
En avril 2010, le gouvernement Fillon de Nicolas Sarkozy avait annoncé vouloir punir les parents dont les enfants sont en décrochage à l’école par la suspension des allocations familiales. Il est notoire que les enfants en décrochage scolaire sont ceux issus des classes le plus défavorisées. En d’autres termes, moins on est «perché» dans la société, et donc plus on est fauché, moins on va à l’école. Si l’on poursuit ce projet de mesure jusqu’à l’absurde, une suspension des allocations familiales provoquerait encore plus d’absentéisme. Nicolas Sarkozy, pourrais-je dire en toute naïveté, voulait non seulement baisser les dépenses d’Etat liées à la famille mais aussi celles de l’Education nationale : moins d’élèves = moins de postes d’enseignement. Et la scolarisation des jeunes défavorisés, on s’en fout. Le principe républicain d’égalité ne pouvait pas être mieux écorné. Sarkozy n’a pourtant jamais déclaré y renoncer.
Nous voici en avril 2013 et le principe de la distribution égalitaire des allocations familiales sera probablement remis en cause par le rapport que Bertrand Fragonard, président du Haut Conseil de la famille (HCF), remettra le jeudi 4 avril. Dans les grandes lignes, il s’agirait de diminuer le montant des allocations versées aux familles aisées qui en ont moins besoin que les familles démunies. On autoriserait une discrimination dès lors qu'elle aurait pour but de parer les inégalités de fait. Les enfants des familles aisées n’auront pas à en souffrir – c’est l’opinion de certains députés de l’opposition qui déclarent disposer de revenus suffisants pour que la diminution ou même la suppression des allocations ne grève pas leur budget famille.

S. D.









Flashback :
< >

Vendredi 18 Juillet 2014 - 00:19 Gros détail robinetterie Cannes 06

Lundi 9 Décembre 2013 - 22:00 Comme tout le monde en France

Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League