Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

pour y être
Afrique et Moyen-Orient
20/02/2008 - 00:01

Les rebelles touaregs accusent la France


Les rebelles touaregs du Mouvement des Nigériens pour la justice ont accusé la France de "soutenir militairement" l'armée gouvernementale dans le Nord, une allégation aussitôt réfutée par un officier supérieur nigérien à Niamey.



Les rebelles touaregs accusent la France
Dans un communiqué mis en ligne sur son site internet (www.m-n-j.blogspot.com), le MNJ fait état de la présence de "plusieurs officiers français" à Agadez, au centre géographique du Niger et porte du désert du Ténéré, pour former les forces armées nationales dans divers domaines, "tout en leur fournissant des moyens matériels".

"Nous condamnons toute ingérence de la France dans un conflit qui concerne les Nigériens", estime le MNJ. "(...) Toute présence militaire française est considérée comme illicite par le MNJ"", ajoutent les rebelles, qui refusent de permettre "à la France de faire ce qu'elle a fait au Tchad en invoquant un éventuel accord 'logistique'".

Un officier supérieur de l'armée nigérienne, qui a requis l'anonymat, a reconnu devant à Reuters que l'armée gouvernementale recevait une formation, du matériel et un soutien logistique de Paris aux termes d'un accord de coopération militaire.

Mais il a nié un quelconque rôle direct de l'armée française dans les affrontements opposant les soldats nigériens aux hommes du MNJ, qui se bat pour une autonomie accrue de la région Nord et un meilleur partage de ses richesses, et notamment de son uranium exploité par la France.
(Yahoo / Reuters NIAMEY - Extrait)


La France soutient les dictatures

Aujourd'hui encore, on est face à un apport militaire de la France dansle conflit qui oppose les Nigériens de toutes origines contre le régimedictatorial de Niamey.

On aurait cru assister à une politique de « rupture » comme l'a promisle Président Français Nicolas Sarkozy, mais bien au contraire c'est unepolitique de « retour à l'ordre ancien» qui se pratique.

L'intérêt de la France semble être au dessus de la somme des intérêtsdes populations qui vivent aussi bien au Niger qu'au Tchad ou ailleurs,à tel point que la France se donne le droit d'intervenir militairementcontre tout ordre international, pour sauvegarder ses « intérêt ».
C'est un non-respect du droit des Peuples à l'autodétermination, un non-respect du droit des Populations autochtones.
Les Etats-Unis ont pourtant donné un signal fort en refusant toutcontact officiel avec le régime actuel qui n'est même pas dans la listedes pays fréquentables, témoigne la visite actuelle du Présidentaméricain en Afrique.
(Mouvement des Nigériens pour la Justice m-n-j.blogspot.com/ - Extrait)

S. D. / Source Web








Flashback :
< >

Dimanche 3 Décembre 2017 - 14:53 Le gène de la paresse

Jeudi 11 Février 2010 - 18:34 Vêtements grandes tailles homme à Marseille

Vendredi 30 Octobre 2009 - 20:29 Régie de spectacles et d'événementiel

Europe | Amériques | Afrique et Moyen-Orient | Asie & Extrême Orient | Océanie | USA UK and Malta News | La actualidad en español | Deutsche Nachrichten | Nouvelles de la Faim et de la Mort!






Partageons sur FacebooK
Facebook Sylvie EditoWeb Facebook Henri EditoWeb


Mobile
Facebook
Twitter
LinkedIn