Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
pour y être
Tribune Libre
01/06/2007 - 11:27

Liban: Fatah El Islam contrôle les réfugiés de Nard al-Bared

Aux « politiques » et aux « amis » les mains vides !

En tout état de cause le Liban a raté le virage de son destin, et se trouve maintenant face à la résultante de toutes ces erreurs accumulées…
Et voilà qu’après le Hezbollah c’est maintenant un groupuscule islamiste dénommé Fatah El Islam qui a pris le contrôle du camp de réfugiés palestiniens de Nard al-Bared aux portes de Beyrouth, qui soutenu par la Syrie, aidé par les salafistes et dit-on financé par l’Arabie Saoudite fait la guerre avec ses morts et ses blessés, le « Coran à la main », comme ils disent.



Guysen Israël News
Guysen Israël News
Pauvre Liban attaqué, pauvres libanais agressés, pauvre peuple brisé !
Mais pauvre Liban pas encore libéré !
Certes, si la situation de ce petit pays fait de maronites et de chiites, de chrétiens et de sunnites, de libéraux et d’assujettis, de républicains et d’anarchistes, tous en contradiction les uns avec les autres, est dramatique, c’est que les vrais démocrates et les authentiques républicains ont souvent tergiversé avant de prendre des décisions efficaces pour mettre fin à la gabegie ou pour enrayer la main mise de l’étranger sur leur pays.

Certes, si la guerre civile a entamé sa force vive il y a quelques lustres déjà, si les affrontements avec Israël de 82 et d’hier ont ruiné sa neutralité, si la main mise de la Syrie a paralysé son action, si l’assassinat de Rafic Hariri a brisé son cœur et si les révoltes récentes du peuple énervé ont prouvé sa lucidité, il n’en demeure pas moins que tout cela confondu a pourri son existence.

En tout état de cause le Liban a raté le virage de son destin, et se trouve maintenant face à la résultante de toutes ces erreurs accumulées…
Et voilà qu’après le Hezbollah c’est maintenant un groupuscule islamiste dénommé Fatah El Islam qui a pris le contrôle du camp de réfugiés palestiniens de Nard al-Bared aux portes de Beyrouth, qui soutenu par la Syrie, aidé par les salafistes et dit-on financé par l’Arabie Saoudite fait la guerre avec ses morts et ses blessés, le « Coran à la main », comme ils disent.

Certes l’armée libanaise riposte mais elle fait ce qu’elle peut avec ce qu’elle a !

Pauvre aussi le Liban, unique ressentiment des « politiques » et de ses « amis » aux mains vides qui s’expriment à son endroit avec gentillesse et affection, mais qui laissent par ailleurs passer la caravane pleine d’armes et de munitions, propriété qu’elle est de El-Qaeda, du Hezbollah et des Islamistes de tous bords qui maintenant soutiennent et arment le Fatah El Islam, emblème de désordre, de terreur et de mort.
Pauvres Libanais, innocents aux mains pleines qui font front en ordre dispersé.
Pauvre pays né sur cette terre pour être sans histoire et qui bascule dans le néant parce que ses dirigeants ont souvent « joué » avec le feu en laissant leurs voisins étrangers, Iraniens ou Syriens, faire la loi et semer le désordre chez eux, parce qu’ils n’ont jamais su s’entendre ni s’unir contre l’ennemi !
Pauvre nation qui eût pu être la « Petite Suisse » du Proche Orient.
Pauvres libanais – Chrétiens et musulmans, tous Arabes apparemment- qui ont en payé cher leur tribut à l’inconstance et à l’hésitation et selon les propres termes d’un des leurs qui dit : « Nous avons toujours fait la guerre des autres alors que nous sommes un pays microscopique qui pour son malheur a la Syrie pour voisin, sans parler de l’Iran de l’Arabie Saoudite qui fourrent leur nez dans nos affaires »
Il faut néanmoins rajouter que leurs luttes intestines, leurs prises de positions critiquables et leurs alliances vagues et incertaines ont constitué le tissu mal tressé de leur malheur, de leur désordre et de leur infortune…
C’est le moins que l’on puisse dire.

Lire en pièce jointe l'article de Albert Bellaïche pour Guysen Israël News:


H.V/Source Web











Partageons sur FacebooK
Petites annonces