Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

pour y être
Afrique et Moyen-Orient
17/11/2007 - 19:29

Liban: Le leader des Kataëb rend visite aux députés de la majorité au « Phoenicia »

« Nous n’accepterons pas qu’on nous impose n’importe quel président », affirme Gemayel


La présidentielle est l’étape qualitative qui consacrera toutes les réalisations accomplies et les sacrifices consentis depuis la révolution du Cèdre, notamment au niveau des martyrs. C’est ce qu’a déclaré hier le chef supérieur des Kataëb, le président Amine Gemayel, qui a rencontré hier les députés du 14 Mars retranchés à l’hôtel Phoenicia Intercontinental pour échapper aux assassinats politiques.



« La présidentielle est la dernière étape à franchir, a-t-il ajouté, espérant qu’elle se déroulera selon « nos aspirations » et « affirmera ainsi la nécessité de consolider la souveraineté du pays », sinon « tous les sacrifices auraient été vains ».

M. Gemayel a de même affirmé que « nous insistons avec les parties concernées » sur le fait que « le sacrifice des martyrs ne soit pas vain ». « Nous n’accepterons pas qu’on nous impose n’importe quel président, a-t-il affirmé. Nous sommes déterminés à aller jusqu’au bout dans l’élection présidentielle. »

Par ailleurs, et à l’occasion de la première commémoration de l’assassinat de Pierre Gemayel, une rencontre a été organisée jeudi soir au domicile de M. Gemayel à Sin el-Fil, à l’initiative du régional Kataëb de Sin el-Fil, en présence notamment de Mmes Joyce et Patricia Gemayel, du deuxième vice-président des Kataëb, Joseph Abou Khalil, et du responsable des régionaux Kataëb, Michel Mecattaf.

Dans une allocution, le président Gemayel a affirmé que tous ceux qui paralysent le déroulement de l’élection présidentielle dans les délais « œuvrent contre le Liban », notant que toute initiative doit avoir pour finalité d’affirmer le caractère équitable de la représentation chrétienne. Et d’affirmer que le retour à la guerre et à la discorde est « interdit ».

Source: lorientlejour.com/

H.V/OnLine EditWeb NeWs











1.Posté par Niko le 18/11/2007 13:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L'élection présidentielle doit se dérouler entre maronites. Après l'élection, le président devient de facto le représentant de tous les libanais par delà les confessions.

2.Posté par djeghri le 20/12/2007 14:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je crois que la question la plus importante est ce que se future président serat il accepter par les forces majoritaire au liban 17 adar et 14 adar mais en tous ca je crois que les libanais en on m...

3.Posté par djeghri le 20/12/2007 14:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
écoute niko la constitution du liban est claire la présidence est toujours a un crétien maronite seulement maronite je crois bien si c'est vrai alors bonne chance et que dieu soit avec vous


Flashback :
< >

Mercredi 16 Mai 2018 - 16:31 Partagez vos infos ou vos images

Europe | Amériques | Afrique et Moyen-Orient | Asie & Extrême Orient | Océanie | USA UK and Malta News | La actualidad en español | Deutsche Nachrichten | Nouvelles de la Faim et de la Mort!






Partageons sur FacebooK
Facebook Sylvie EditoWeb Facebook Henri EditoWeb



Mobile
Facebook
Twitter
LinkedIn