Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Nouvelles de la Faim et de la Mort!
12/07/2007 - 21:03

Liban: embrouillamini entre Israél et l'ONU


Selon un responsable israélien, les Nations unies avaient demandé à l’État hébreu d’évacuer les hameaux au profit du Liban. Ban Ki-moon, en visite à Londres, a insisté hier sur le fait que le rapport onusien sur les fermes de Chebaa, occupées par Israël, ne tranchait en rien la question de savoir à quel pays appartient ce secteur.



Liban: embrouillamini entre Israél et l'ONU
C’est un embrouillamini israélo-onusien. Quelques heures à peine après qu’un responsable israélien eut indiqué à l’AFP à Jérusalem, sous le couvert de l’anonymat, que les Nations unies ont demandé à l’État hébreu d’évacuer les fermes de Chebaa en estimant pour la première fois que ce secteur appartient au Liban et non à la Syrie, le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, en visite à Londres, a insisté hier sur le fait que le rapport onusien sur les fermes de Chebaa, occupées par Israël, ne tranchait en rien la question de savoir à quel pays appartient ce secteur.
« Ce rapport ne dit rien au sujet de la souveraineté ou de l’appartenance », a ainsi déclaré M. Ban à la presse à Londres, à l’issue d’une rencontre avec le Premier ministre Gordon Brown. « Le cartographe a mené des recherches en se basant sur des cartes et des documents historiques, et il n’a pas encore pu se rendre sur place. Je pense que nous avons bien progressé dans la détermination précise de l’emplacement des fermes de Chebaa », a-t-il ajouté.
Quoi qu’il en soit, le responsable israélien avait annoncé que l’ONU a fait parvenir des messages à Israël ces dernières semaines concernant les conclusions d’un de ses cartographes qui estime que les fermes de Chebaa situées aux confins des territoires israélien, libanais et syrien appartiennent au Liban et non à la Syrie, contrairement à ce qu’affirmait auparavant l’organisation internationale.
Un responsable de l’ONU à Jérusalem a pour sa part affirmé à l’AFP que « le cartographe poursuit son travail et il va se rendre dans ce secteur (les fermes de Chebaa) sous peu ».
« Les Nations unies n’ont pas demandé au gouvernement israélien de transférer le contrôle des fermes de Chebaa à l’ONU », a ajouté ce responsable, qui a également requis l’anonymat. Le journal israélien Haaretz avait fait état auparavant d’une telle demande, mais qui a été démentie...Lire la suite en ouvrant la pièce jointe ci dessous:

H.V/Source Web




Dans la même rubrique :
< >

Samedi 8 Novembre 2008 - 19:18 España Editoweb 8 noviembre 2008




Sport: football
Partageons sur FacebooK

Inscription newsletter


pub


LinkedIn
Viadeo