Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
pub
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Monde: Toute l'Actu
24/11/2007 - 20:50

Liban: le Premier ministre Fouad Siniora Assume l'intérim

Le Premier ministre libanais Fouad Siniora a affirmé que son gouvernement assumait les pouvoirs présidentiels. Le mandat d'Emile Lahoud, chef de l'Etat sortant, avait expiré vendredi. "Nous continuerons de faire notre devoir comme prévu par la Constitution", a affirmé M. Siniora après s'être entretenu avec le patriarche de l'Eglise maronite, Nasrallah Sfeir.



Liban: le Premier ministre Fouad Siniora Assume l'intérim
 SSL Finals 2017 video jour 5
SSL FINALS 2017 VIDEO JOUR 5
Competição da vela com melhores atletas
Segelbootrennen mit besten Athleten
I migliori atleti velici
The best sailing athletes
Faute de quorum, en raison du boycottage de l'opposition pro-syrienne, la Chambre des députés a laissé passer vendredi minuit le dernier délai constitutionnel pour désigner un nouveau président de la République. "En cas de vacance (...), les pouvoirs de la présidence reviennent au cabinet (lequel est) légitime et constitutionnel", a fait valoir M. Siniora.

"Nous continuerons de faire notre devoir comme prévu par la Constitution", a affirmé M. Siniora après s'être entretenu avec le patriarche de l'Eglise maronite, Nasrallah Sfeir. Le chef de l'Etat libanais doit traditionnellement être issu de la communauté maronite.

L'opposition, emmenée par le mouvement chiite du Hezbollah et soutenue par la Syrie et l'Iran, ne reconnaît toutefois plus la légitimité du gouvernement pro-occidental de Siniora.

En quittant le palais présidentiel, M. Lahoud, un des présidents les plus controversés de l'histoire du Liban, a confié à l'armée la sécurité du pays. Cette initiative a immédiatement été rejetée par le gouvernement Siniora.

A l'ONU, le secrétaire général Ban Ki-moon s'est déclaré "profondément inquiet de la fragilité de la situation" et a invité toutes les parties à oeuvrer à un compromis au Liban. Le chef de la diplomatie française Bernard Kouchner, qui s'est rendu à deux reprises au Liban pour y tenter une médiation, s'est lui dit optimiste.

H.V Source AFP



Dans la même rubrique :
< >

Samedi 8 Novembre 2008 - 19:18 España Editoweb 8 noviembre 2008




Sport: football
Partageons sur FacebooK

Inscription newsletter


pub


LinkedIn
Viadeo