Sommaire
Faits Divers - Société
06/02/2006 - 01:11

Liberté de la presse en question




Liberté de la presse en question
"Nous demandons la libération immédiate de Jihad Momani, a déclaré Reporters sans frontières. Nous nous étions déjà élevés contre le limogeage de ce rédacteur en chef, mais son arrestation est totalement inacceptable. Il n’a fait qu’exercer son métier en choisissant de publier, comme des dizaines d’autres médias dans le monde, des caricatures controversées. Rien ne justifie qu’il paye ainsi de sa liberté un choix éditorial".

"Les autorités jordaniennes sont parmi les plus virulentes depuis le début de cette affaire. Le Parlement avait appelé, fin janvier, à des châtiments contre les auteurs des caricatures. Aujourd’hui, c’est le pouvoir judiciaire qui s’en mêle et fait emprisonner un journaliste", a ajouté l’organisation de défense de la liberté de la presse.

"Le Maroc et la Tunisie ont également pris des mesures pour interdire la distribution de journaux étrangers. Nous sommes inquiets de ces violations de la liberté de la presse de plus en plus nombreuses. Où va-t-on s’arrêter ?, s’est interrogée Reporters sans frontières. Encore une fois, nous comprenons que les caricatures du Prophète aient pu profondément offenser les musulmans, mais il existe d’autres recours et d’autres modes de protestation que de censurer un média ou d’emprisonner un journaliste."

Lire la suite de l'article sur le site de Reporters sans frontières


Source Web





Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League






Partageons sur FacebooK