Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
pour y être
Afrique et Moyen-Orient
19/12/2007 - 15:48

Libye: des coopérations économiques tous azimuts



La Libye propose actuellement des marchés aux sociétés étrangères pour la construction d'un réseau de chemin de fer, d'hôpitaux, d'un aéroport international, d'écoles et de routes. Elle envisage, entre autres, d'établir une zone franche sur la côte méditerranéenne de Tripoli et un réseau pour téléphones mobiles.



« Nombreuses sont les sociétés internationales qui commencent à s'implanter en Libye aujourd'hui. Le Gouvernement libyen ne voudrait pas que les entreprises américaines manquent une bonne occasion », a déclaré le ministre libyen de l'économie, du commerce et de l'investissement, M. Ali Al-Esawi, le 13 novembre à Washington.

Se faisant l'écho de M. Al-Esawi, l'ambassadeur de Libye à Washington, M. Ali Aujali, a souligné : « Le moment est propice pour les sociétés américaines de faire le pas. Il est très important de renforcer nos relations aux plans économique et de l'investissement afin de protéger nos relations politiques avec les États-Unis. »

En Lybie, la Loi numéro 5 sur les investissements étrangers a été récemment adoptée. Elle crée, sur papier, le cadre juridique le plus libéral jamais adopté par le gouvernement libyen pour encourager les investissement étrangers directs. La loi couvre à l'heure actuelle les secteurs de l'industrie, de la santé, du tourisme, de l'agriculture et des services liés au pétrole, à l'exception du forage et de l'exploration et, ont indiqué les deux hommes, sa couverture ne fait que s'étendre.

« La Libye prévoit d'allouer dans les prochains mois des milliards de dollars au développement et à des projets infrastructurels et notre chambre du commerce veut s'assurer que les entreprises américaines, en particulier les petites et moyennes entreprises, aient une chance d'obtenir ces marchés », a déclaré David Hamod, président de la NUSACC (Chambre de commerce nationale américano-arabe).


S. D. / Source Web






Flashback :
< >

Mercredi 16 Mai 2018 - 16:31 Partagez vos infos ou vos images

Europe | Amériques | Afrique et Moyen-Orient | Asie & Extrême Orient | Océanie | USA UK and Malta News | La actualidad en español | Deutsche Nachrichten | Nouvelles de la Faim et de la Mort!






Partageons sur FacebooK