Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

pour y être
Sport
27/10/2008 - 16:13

Ligue 1: Paris rend Marseille malheureux

Paris- Marseille s'est réveillé avec la gueule de bois et le sentiment d'avoir été malheureux dans la défaite 4-2 infligée dimanche par le Paris Saint-Germain dans un "clasico" de folie.



"Ça fait mal parce que malgré le fait que le résultat est 2-4, il aurait pu être tout autre," a estimé l'entraîneur de l'OM, Eric Gerets, dont les troupes ont subi leur première défaite de la saison et laissé passer l'occasion de prendre le commandement.

Toujours deuxième et désormais à deux points de Lyon, l'OM a eu sa chance dans un match endiablé avant de céder en fin de rencontre sur deux buts signés Jérôme Rothen et Guillaume Hoarau.

"On reste deuxième, on est encore dans les objectifs du club", a souligné Gerets. "Mais vu le match qu'on a joué, je crois que tout le monde avait espéré être premier. Il n'a pas manqué grand-chose."

Privé de Hatem Ben Arfa, en froid avec Gerets et non titularisé, l'OM menait 2-1 à la pause et aurait mené 3-2 à la 70e si une reprise de Benoît Cheyrou ne s'était pas écrasée sur la transversale - le tournant du match.

"En première mi-temps, le match s'est déroulé comme on l'avait prévu, on avait le match sous contrôle", a analysé Gerets. "En seconde période, lorsqu'un joueur a dû sortir du terrain, on a ramassé ce goal. Et puis il y a ce coup franc (de Rothen, ndlr). J'avais déjà le sentiment qu'on avait un peu moins de fraîcheur déjà. C'est une douche froide."

Battu 2-0 mercredi à Eindhoven en Ligue des champions, l'OM a fait preuve une nouvelle fois de carences défensives. Eric Gerets, pourtant, continue de défendre ses arrières. "On prend les goals sur des coups de pied arrêtés. On ne peut pas dire aujourd'hui spécialement qu'on a eu un grand problème en défense. Moi, je ne trouve pas ", a-t-il martelé.

"Il y a des choses assez bonnes dans la mentalité, qui a été exemplaire. Je suis malheureux pour mes joueurs qui n'ont pas été récompensées pour le travail qu'ils ont fourni en première mi-temps."

Capitaine de l'OM et ancien Parisien, Lorik Cana, repositionné en défense centrale pour cette rencontre, ne cachait pas sa déception. "C'est une soirée un peu dure à digérer pour nous", a soupiré l'international albanais. "On voulait tout de suite retrouver une victoire pour continuer notre marche en avant en championnat.

"C'est difficile parce que l'on perd à domicile pour notre première défaite de la saison. On a perdu sur des détails. Sur l'engagement et la qualité de l'équipe, il n'y a rien à dire. Mais on a pris quatre buts, c'est beaucoup trop."

Les matches vont maintenant s'enchaîner pour l'OM avec un déplacement à Nantes mercredi avant la venue de Saint-Etienne samedi.

Marseille peut continuer à regarder vers le haut du classement mais doit aussi se méfier des nombreuses équipes désormais en embuscade pour une place sur le podium dans un classement resserré grâce à l'exploit des Parisiens.


Source: Yahoo News

Awa Diakhate










Flashback :
< >

Dimanche 3 Décembre 2017 - 14:53 Le gène de la paresse

Jeudi 11 Février 2010 - 18:34 Vêtements grandes tailles homme à Marseille

Vendredi 30 Octobre 2009 - 20:29 Régie de spectacles et d'événementiel

Sport






Partageons sur FacebooK
Facebook Sylvie EditoWeb Facebook Henri EditoWeb



Mobile
Facebook
Twitter
LinkedIn