Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.


Rss
pour y être



Sport
30/08/2008 - 21:53

Ligue 1: Trois équipes en tête

PARIS - En attendant la rencontre entre le leader Marseille et Sochaux aujourd'hui, Nice, Le Mans et Grenoble sont les leaders surprises de la Ligue 1 après la 4e journée au moment où Paris confirme son bon début de saison.



Il ne fallait pas recevoir lors de cette 4e journée de Ligue 1 puisque il y a eu trois victoires à l'extérieur sur les six rencontres. A ce petit jeu, trois équipes, Nice, Le Mans et Grenoble, se sont distingués pour se partager la tête de la Ligue 1 avec neuf points et trois victoires en quatre matches. Le Mans est premier grâce à une meilleure différence de but (+5) par rapport à Nice (+3) et Grenoble (+1).

De son côté, Paris version 2008-2009 redevient une équipe dangereuse en s'imposant à Caen (0-1) et remonte à la sixième place. Auxerre réalise aussi une bonne opération en gagnant à Lorient (0-2) et s'éloigne de la zone rouge. Mal classé avant la journée, Nancy a enfin gagné à Marcel-Picot face au Havre (2-1).

Par contre, rien ne va plus à Nantes, battue a domicile par Le Mans (1-4). Le promu nantais est désormais lanterne rouge du championnat.

A 21h, l'Olympique de Marseille (7 points) pourrait redevenir seul leader en battant Sochaux. Dimanche soir à 21h, l'Olympique Lyonnais, co-leader avec l'OM, est attendu à Saint-Etienne pour un derby qui s'annonce brûlant au creux du "Chaudron". Autres rencontres à 17h Bordeaux se rend à Lille, Rennes à Toulouse.

Des quatre équipes outsiders qui comptaient six points avant la journée, Nice, Grenoble et Le Mans ont confirmé leur bon début de saison.

Dans le duel des ambitieux, Nice a battu Valenciennes (2-0) pour la cinquième fois consécutive. Pourtant, ce fut laborieux car Nice aurait pu avoir des regrets après le pénalty manqué par Loïc Rémy (33e). Mais, à dix contre onze après l'expulsion du Nordiste Siaka Tiéné (32e) pour une main dans la surface de réparation (32e), les Niçois prenaient le dessus. Habib Bamogo délivrait son équipe en trompant la vigilance de Nicolas Penneteau d'une frappe croisée (52e). Loïc Rémy se rattrapait en scellant la victoire niçoise (86e).

Grenoble, leader surprise entre la 2e et la 3e journée, continue son excellent mois d'août en battant Monaco (1-0), qui était encore la seule équipe encore invaincue avec les deux Olympiques. Invaincu, Grenoble l'est au stade des Alpes depuis son inauguration le 15 février dernier. Le promu s'est reposé sur son attaquant Daniel Moreira. L'ancien Rennais a marqué son deuxième de la saison après deux ans d'inefficacité (19e).

Le PSG poursuit son bon parcours. Paris l'a emporté avec la manière en dominant des Caennais timorés (0-1) grâce à un but de Guillaume Hoarau (5e). Le meilleur buteur de Ligue 2 de l'an dernier inscrivait son deuxième but en ligue 1 et donnait la victoire pour la seconde fois après celle contre Bordeaux (1-0). Paris a dominé son sujet et aurait pu aggraver le score en deuxième mi-temps.

Dans le bas du classement, Nantes n'y arrive pas. L'effet psychologique attendu après le licenciement de Michel Der Zakarian n'a pas eu lieu. Après deux défaites et un nul, les Nantais ont lourdement chuté à la Beaujoire face au Mans (1-4). Pourtant, le Nantais Guirane Ndaw ouvrait la marque sur corner (20e). Mais le Mans égalisait dans la foulée par son attaquant Norvégien Thorstein Helstad (22e), qui inscrivait déjà son troisième but de la saison. Juste avant la pause, Modiba Maïga crucifiait les Nantais (45e+1). Mathieu Coutadeur (83e) et Gervinho (90e+3) enfonçaient le clou en marquant les troisièmes et quatrièmes buts.

En milieu de tableau, Lorient recevait Auxerre mal en point après deux défaites préoccupantes. Mais c'est bien Auxerre qui repart avec les trois points de victoires (0-2). Ireneusz Jelen marquait contre le cours du jeu (33e). A partie de là, Auxerre dominait et Benoît Pedretti inscrivait le but du break (74e).

Enfin, Nancy, premier non-relégable avant la journée, s'est ressaisie sur sa pelouse fétiche de Marcel-Picot face au promu havrais (2-1). Pourtant, Le Havre ouvrait le score grâce à une frappe exceptionnelle de 28 mètres de Cédric Fauré (24e). Mais, en deuxième mi-temps, Nancy se réveillait. Jonathan Brison répliquait par une reprise de volée tout aussi exceptionnelle dans la lucarne de Christophe Revault. Puis, le Brésilien André Luis donnait l'avantage sur une tête rageuse (88e).

Source: Yahoo News

Awa Diakhate







Flashback :
< >

Dimanche 3 Décembre 2017 - 14:53 Le gène de la paresse

Jeudi 11 Février 2010 - 18:34 Vêtements grandes tailles homme à Marseille

Vendredi 30 Octobre 2009 - 20:29 Régie de spectacles et d'événementiel


Si vous voulez encourager EditoWeb MagaZine,faites un don: