Sommaire
Art et Culture
05/05/2008 - 11:06

Lucien Jeunesse est décédé à l'âge de 83 ans


L'annonce de sa mort intervient alors que le jeu, devenu "Jeu des mille euros", fête ses cinquante ans d'existence. L'animateur historique du "Jeu des 1.000 francs" est mort à l'âge de 83 ans, a annoncé lundi France-Inter, la station sur laquelle il a officié pendant 30 ans. France-Inter ne donne aucune précision sur la cause de son décès.



Né en 1924, Lucien Jeunesse avait été tour à tour acteur, chanteur de charme et chanteur d'opérette avant de devenir en 1965 l'animateur du "Jeu des mille francs" sur France-Inter. Très vite, cette émission ponctuant les déjeuners des Français allait devenir sa deuxième maison, prenant et quittant l'antenne avec toujours les mêmes expressions: "Chers amis, bonjour!" et "A demain si vous le voulez bien!".

Après 30 ans de bons et loyaux services, Lucien Jeunesse passera le relais à Louis Bozon, le 7 juillet 1995.

Interrogé sur iTélé, Louis Bozon a souligné: "c'est toujours triste de voir disparaître un confrère, surtout un confrère qui a marqué pendant des années le jeu des 1.000 euros et qu'il l'a sacralisé, parce que pendant 30 ans il est resté ce monument". "On m'en parlait tout le temps, c'était l'homme qui chantait, l'homme qui faisait des poèmes, l'homme d'une époque certainement révolue de la culture, et en même temps une culture encyclopédique. Et un sourire un petit peu accroché, mais qui voulait dire que la France était toujours heureuse. Voilà le portrait que je ferais de lui", a encore dit Louis Bozon.

José Artur, l'un des autres animateurs emblématiques de France-Inter a rendu hommage à Lucien Jeunesse en estimant sur France-Info que "le symbole qu'on peut garder de lui, c'est que rarement un patronyme a été aussi bien porté".

Egalement interrogée sur France-Info, Josée Gorce, la réalisatrice et productrice du "Jeu des mille francs", a rappelé qu'elle avait "travaillé vingt ans à ses côtés en tant que réalisatrice puis en tant que productrice, et ça a été les plus belles années de ma carrière radiophonique.

"On adorait l'un comme l'autre et on aimait bien chanter également, (...) des airs d'opérettes à deux voix. j'avoue que c'était un plaisir de travailler avec lui. mais je vais dire quelque chose que peu de gens savent, c'est que c'était un éternel angoissé et quand il arrivait sur scène, là c'était véritablement de la magie, il faisait un spectacle à lui tout seul" a encore dit Josée Gorce.

Source: news.yahoo.com

Y.K/sourcesWeb










Flashback :
< >

Dimanche 3 Décembre 2017 - 14:53 Le gène de la paresse

Jeudi 11 Février 2010 - 18:34 Vêtements grandes tailles homme à Marseille

Vendredi 30 Octobre 2009 - 20:29 Régie de spectacles et d'événementiel

Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League






Partageons sur FacebooK
Facebook Sylvie EditoWeb Facebook Henri EditoWeb



Mobile
Facebook
Twitter
LinkedIn