Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
 
L'Economie en temps réel et en continu
16/12/2008 - 15:54

Madoff: La liste des victimes de la fraude s'allonge

New York- La fraude présumée orchestrée par le financier américain Bernard Madoff n'affecte pas que les banques et les gestionnaires de fonds: plusieurs organisations caritatives ont déjà dû fermer leurs portes et d'autres ont subi des pertes importantes.



Le scandale est loin de toucher seulement la fondation créée par l'ancien patron du Nasdaq qui accordait des dons généreux aux hôpitaux et aux théâtres. Il ébranle également de nombreuses organisations caritatives à travers les Etats-Unis, petites ou grandes, touchées directement ou indirectement.

Figure de Wall Street, Madoff, qui est âgé de 70 ans, a été inculpé jeudi dernier pour avoir organisé une fraude géante via sa société de conseil en investissements. Les banques et gestionnaires d'actifs du monde entier se sont succédés lundi pour avouer qu'ils risquaient de perdre des millions voire des milliards d'euros.

L'affaire tombe au plus mal pour certaines organisations caritatives qui ont déjà subi des pertes sur les marchés financiers et qui doivent faire face à une demande accrue sur fond de récession aux Etats-Unis.

"Nous avons parfois vu ce type de malversation se produire et cela a un impact sur les donations. Mais je travaille ici depuis dix ans et je n'ai jamais vu une situation où des organisations disparaissent purement et simplement", souligne Michael Nilsen, haut responsable de l'Association des professionnels de la collecte de fonds.

Dès lundi, trois fondations ont fermé leurs portes ou étaient sur le point de le faire et une autre pourrait également y être contrainte.

Ainsi, la fondation JEHT, qui soutient une réforme du système pénal pour les mineurs, a annoncé qu'elle disparaîtrait le mois prochain car ses donateurs Jeanne Levy-Church et Kenneth Levy-Church ont investi dans des sociétés Madoff.

La Chais Family Foundation, qui donne chaque année environ 12,5 millions de dollars à des œuvres juives, a fermé ses portes et congédié ses cinq salariés.

"L'ensemble du fonds a été investi par l'intermédiaire de M. Madoff et, par conséquent, le fonds a été perdu dans sa totalité", a dit  le président de la fondation, Avraham Infeld.

Parmi les autres victimes du scandale Madoff, figurent notamment Carl et Ruth Shapiro, importants donateurs du Museum of Fine Arts de Boston ou de la Brandeis University. Environ 40% de leurs actifs, qui s'élevaient à 345 millions de dollars l'année dernière, ont été investis par l'intermédiaire de Madoff et ont disparu.

Carl Shapiro, ami de Madoff depuis plus de 50 ans, s'est dit "choqué et déçu".

Le promoteur milliardaire Mortimer Zuckerman a de son côté confié sur CNBC que sa fondation avait perdu 30 millions de dollars, l'un des gestionnaires de la fondation ayant investi 10% d'un fonds par l'entremise de Madoff.

Le financier, autodidacte, avait acquis une image de philanthrope avec son organisation caritative fondée en 1998 et ses généreuses donations pour plusieurs millions de dollars dans divers domaines tels que la recherche sur le cancer.


Source: Yahoo News


Awa Diakhate






Awa Diakhate

Flashback :
< >

Dimanche 3 Décembre 2017 - 14:53 Le gène de la paresse

Jeudi 11 Février 2010 - 18:34 Vêtements grandes tailles homme à Marseille

Vendredi 30 Octobre 2009 - 20:29 Régie de spectacles et d'événementiel


Si vous voulez encourager EditoWeb MagaZine,faites un don:




Partageons sur FacebooK