Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
 
L'Economie en temps réel et en continu
13/09/2011 - 08:59

Mais non, ce n'est pas la crise...

Mais non, ce n'est pas la crise; L'inflation s’accélère; 4,5 Milliards de déficit pour la France; Obama souhaite un action coordonnée sur la dette en zone euro.



Notre revue de presse économie du 13 Septembre 2011;

Mais non, ce n'est pas la crise...
L'inflation s'accélère
La fin des soldes, la hausse des cours des matières premières et le relèvement des tarifs de l'électricité ont poussé les prix à la hausse en France en août, portant l'inflation sur un an à son plus haut niveau depuis près de trois ans. Ce rebond des prix après une période de stabilisation n'est toutefois toujours pas suffisant pour déclencher une hausse du Smic. L'indice des prix à la consommation a augmenté de 0,5% en août par rapport au mois précédent et l'inflation sur un an a atteint 2,2%, son plus haut niveau depuis octobre 2008, juste avant les premiers effets de la crise financière. (www.fr.reuters.com) Inflation importante, nouvelles taxes, nouvelles lois sur l'immobilier...mais non, il n'y a pas de pauvres en France!

4,5 Milliards de déficit pour la France
Le déficit des paiements courants de la France s'est creusé en juillet à 4,5 milliards d'euros après 3,4 milliards en juin, montrent les chiffres provisoires publiés mardi par la Banque de France. Le déficit des échanges de biens a atteint 6,7 milliards, soit un milliard de plus que le mois précédent. Les échanges de services ont parallèlement dégagé un excédent de 1,2 milliard, en léger recul par rapport à juin. Le solde des revenus a atteint 3,2 milliards d'euros après 3,0 milliards tandis que le déficit des transferts courants restait inchangé à 2,2 milliards. (www.fr.reuters.com) Va-t-on s'en sortir?

Obama souhaite un action coordonnée sur la dette en zone euro
Les dirigeants de la zone euro doivent montrer aux marchés qu'ils font face à leurs responsabilités concernant la crise de la dette et déterminer comment intégrer politique monétaire et politique budgétaire, déclare Barack Obama, selon des propos rapportés mardi par la presse espagnole. La Grèce est la première source d'inquiétude, mais de nouvelles attaques des marchés contre l'Espagne et l'Italie créeraient un problème plus grand encore, a déclaré le président américain lors d'une table ronde avec des journalistes hispanophones à Washington. (www.fr.reuters.com) Ce serait la moindre des choses! Ne serait-ce que pour aider les pays les plus en difficultés.

Source: Yahoo News


Référencement Internet et création de sites Web ICI










Flashback :
< >

Mercredi 19 Septembre 2012 - 23:26 Pomme d'Amour: Prêt à Porter Femmes Dakar





Partageons sur FacebooK

Petites annonces