Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
 

France
04/04/2018 - 21:06

Mamie Mireille

Je ne sais pas si c'est à cause de sa judaïté - elle avait échappé à la Shoah - son voisin la tue, lui prend de l'argent. 11 coups de couteau, qu'ils disent. Un seul au cœur aurait suffi. Alcoolisé le voisin? Camé jusqu'aux yeux ? Je me souviens d'un papy mort seul et sans violence dans son appartement.



Mamie Mireille

Je ne sais pas si c'est à cause de sa judaïté - elle avait échappé à la Shoah - son voisin la tue, lui prend de l'argent. 11 coups de couteau, qu'ils disent. Un seul au cœur aurait suffi. Alcoolisé le voisin? Camé jusqu'aux yeux ? Comment s'est-il transformé en monstre issu des ténèbres, lui qui, souvent, faisait les courses de Mamie, buvait un petit porto avec elle? Pourquoi, ce jour-là, est-il venu avec un SDF?  Quel rôle a joué celui-ci? Lequel des deux était antisémite? Je ne sais pas. Les deux peut-être. Le danger serait qu'à chaque fois qu'un maghrébin, un musulman, un black violente un juif, le mobile crapuleux soit d'emblée écarté ou rendu secondaire.

Le Procureur a décidé que c'était un crime antisémite. Il s'en est suivi une manifestation à laquelle a participé la Ligue de défense juive (LDJ). Le Conseil Représentatif des Institutions Juives de France (Crif) tolère-t-il les violences de ces "ligueux?

Je ne sais pas non plus pourquoi Mamie vivait si seule. Manquait-il de place chez ses enfants? Avait-elle scrupule à déranger? Mais je me souviens d'un papy mort seul et sans violence dans son appartement. Son chien avait hurlé à la mort pendant des jours et des nuits avant de dévorer son maître. Papy aussi avait des voisins, peut-être des enfants. Faut-il que j'en déduise que les voisins, les enfants, par leur indifférence affichée ou non, sont nos pires ennemis? Je ne sais pas. Question famille, nous ne pouvons pas être enfants ou parents la vie durant. L'architecture urbaine ne s'y prête pas, la nécessaire mobilité de l'emploi non plus.
 
Adieu, les mamies, les papys. Adieu à tous ceux qui meurent tous seuls. Qu'ils soient juifs ou non parce que indubitablement – en tout cas, j'aime à le penser – ils n'ont pas ou plus d'enfants, de famille qui prennent soin d'eux. Et le chien alors? Personne ne dit ce qu'il est devenu.



Henri Vario-Nouioua






Henri Vario-Nouioua


Flashback :
< >

Vendredi 19 Octobre 2018 - 13:43 Dépannage par plombier à Paris 01 40 50 05 08






Partageons sur FacebooK