Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
Rss
pour y être
France
13/01/2015 - 22:51

Manuel Valls: la république est fraternelle

«Je ne veux plus que les Juifs aient peur. Je ne veux plus que les Musulmans aient honte. La République, elle est fraternelle, elle est forte, elle est là pour accueillir chacun.» C'est ce qu'a déclaré notamment Manuel Valls, premier Ministre, aux députés réunis en hommage aux victimes des tueries terroristes de la semaine dernière.



Manuel Valls: la république est fraternelle
A l'Assemblée nationale, une Marseillaise chantée à l'unisson, une première depuis la victoire contre l'Allemagne en 1918, a inauguré la cérémonie. Manuel Vals a pointé du doigt le risque majeur de dérive islamiste: "Quand de vrais ghettos urbains se forment, où l'on n'est plus qu'entre soi, où l'on ne prône que le repli, que la mise en congé de la société, où l'Etat n'est plus présent, comment aller vers la République, saisir cette main fraternelle qu'elle tend ?"
"Oui, la France est en guerre contre le terrorisme, le djihadisme et l'islamisme radical", a-t-il  encore dit devant un hémicycle qui, à droite comme à gauche, l'a applaudi.
Au terrorisme des fanatiques, il oppose la laïcité: "la réponse aux urgences de notre société doit être forte, sans hésitation : La République et ses valeurs. Et en premier lieu la laïcité, qui est gage d'unité et de tolérance"
Si chère que nous soit la liberté, nous ne devons pas oublier les deux autres termes de la devise nationale: l'égalité et la fraternité. "L'islam est la deuxième religion de France, elle a toute sa place en France, et notre défi, pas en France, mais dans le monde, c'est de faire cette démonstration : la République, la laïcité, l'égalité hommes-femmes sont compatibles avec toutes les religions sur le sol national qui acceptent les principes et les valeurs de la République" a dit Manuel Valls. Selon Yves Jego, député UDI, cité par Reuters, "Il faut remercier le Premier ministre, il a eu le courage d'incarner les valeurs républicaines, universelles et partagées par l'ensemble des groupes politiques." La laïcité, probablement, se comprendrait mieux dans une fraternité plus vivace.
A l'occasion de l'hommage rendu aux trois policiers "morts pour que nous puissions vivre libres" qui ont été décorés à titre posthume des insignes de la Légion d'honneur, François Hollande a déclaré: "Face à la barbarie, c'est le peuple de France qui s'est levé" ... "Notre belle France, qui ne rompt jamais (...), elle reste debout."
En même temps avaient lieu à Jérusalem les funérailles des quatre victimes juives de la prise d'otages de vendredi dans un supermarché casher de Paris. "L'antisémitisme n'a pas sa place en France", a déclaré la ministre de l’Écologie, Ségolène Royal, qui représentait François Hollande à cette cérémonie, répétant les mots du Premier ministre, Manuel Valls : "la France sans les juifs de France n'est pas la France"..

Sylvie Delhaye S. D.









Flashback :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 20:31 Implant de cartilages du genou

Jeudi 21 Juillet 2016 - 19:29 Dyslexie : mieux la soigner avec la musique

Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League







Partageons sur FacebooK
Petites annonces