Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

pour y être
Sport
24/10/2008 - 20:01

Marseille-Paris SG: Le Guen sous surveillance

Paris-Les rumeurs d'une arrivée de Didier Deschamps, ajoutées à la méfiance de son président Charles Villeneuve semblent indiquer que Le Guen est bien sous surveillance avant d'affronter Marseille, un match qui pourrait fragiliser sa position en cas de défaite.



Cette rumeur d'une arrivée probable de l'ancien entraîneur de la Juventus Turin Didier Deschamps lancée par l'Equipe il y a près de deux semaines semble beaucoup plus déstabilisante que Le Guen ne le laisse transparaître. Le président parisien Charles Villeneuve a démenti très vite, mais l'ancien directeur des sports de TF1, malgré ses soutiens répétés, n'a jamais vraiment réussi à cacher sa méfiance vis à vis de son entraîneur. "Je lis, je sais à qui j'ai à faire... Mais je ne me plains de rien. De quoi je me plaindrai? Je ne suis pas maître de tout", avait réagi Paul Le Guen.

Le contrat de Le Guen se termine à l'été 2009. Il paraît difficile d'envisager que l'entraîneur parisien soit débarqué d'ici là, ne serait-ce que pour raisons financières. Le coût d'un licenciement à presque 8 mois de la fin du contrat ne serait pas forcément du goût de Sébastien Bazin l'actionnaire principal, qui apprécie énormément son entraîneur.

Le vrai challenge pour Le Guen va consister à tenter de rester au Paris SG à l'issue de cette saison, sachant qu'il existe une solution crédible pour le remplacer dorénavant.

L'avenir de Le Guen ne se jouera pas sur le match face à Marseille, même si une défaite dans un clasico n'est jamais une bonne chose dans un CV d'entraîneur parisien. Mais son choix contestable d'avoir envoyé au feu face à Schalke en Coupe de l'UEFA sa classe biberon pour protéger ses cadres, pour un résultat désastreux (défaite 3-1), va lui ajouter une pression supplémentaire. Le Guen s'apprête surtout à vivre une semaine compliquée. Trois jours après l'OM, Paris va recevoir Toulouse au Parc et se déplacer à Nice le dimanche suivant. Au terme de ses trois rencontres, le solde sera observé avec attention. La capacité du club parisien à négocier ce passage comptera dans l'examen de l'entraîneur en fin de saison.

Avec le recrutement effectué cet été (Makelele, Giuly), malgré les prudences affichées et le traumatisme des deux dernières saisons passées à lutter pour le maintien, le premier tiers de saison est tout juste correct (Paris est 9e de L1). Pour l'instant, Le Guen l'a dit, le club parisien bénéficie de "circonstances favorables" dont il n'avait peut-être pas bénéficié les saisons précédentes. L'entraîneur parisien répète que l'équilibre est "fragile", que son groupe va devoir lutter "jusqu'à la fin". Bref, Paris ne fera pas de miracle cette saison. D'ailleurs, Paris n'a que 3 points de plus que la saison dernière à l'issue de la 10e journée de L1.

Le président parisien avait exigé du "jeu", et du spectacle après le nul soporifique du Paris SG contre Kayserispor au Parc lors du premier tour de la Coupe de l'UEFA. La réponse de Le Guen, expliquant qu'il fallait d'abord procéder par étapes et ne pas "péter plus haut que son cul", avait vite clos le débat. Mais elle avait montré le fossé qui sépare les deux hommes, adeptes d'une cohabitation sans vague, et qui pour l'instant évitent de s'affronter publiquement.


Source: Yahoo News

Awa Diakhate










Flashback :
< >

Dimanche 3 Décembre 2017 - 14:53 Le gène de la paresse

Jeudi 11 Février 2010 - 18:34 Vêtements grandes tailles homme à Marseille

Vendredi 30 Octobre 2009 - 20:29 Régie de spectacles et d'événementiel

Sport






Partageons sur FacebooK
Facebook Sylvie EditoWeb Facebook Henri EditoWeb



Mobile
Facebook
Twitter
LinkedIn