Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
pour y être
Sport
21/02/2011 - 23:33

Match Lyon - Real Madrid: 'le Real est favori'

Lyon - Real Madrid: «Le Real est favori» - Bahreïn ferme les stands - Gattuso prend cinq matches - Rugby: un lundi très studieux pour les Bleus - Ranieri jette l'éponge, Montella lui succède - Manchester, attention buteurs - Rooney-Nani ou les épouvantails du Vélodrome - Lorenzo : «Pas de pression».



Match Lyon - Real Madrid: 'le Real est favori'
Lyon - Real Madrid: «Le Real est favori»
«Cris, le Real Madrid est-il le pire tirage pour Lyon ?
Non, même si je pense que le Real est favori, si on se réfère à son histoire et à ses titres dans cette compétition. Maintenant, cela va se jouer sur le terrain. Il y a aura deux équipes de grande qualité avec de grands joueurs. Nous les avons éliminés l'an denier, mais beaucoup de choses ont changé depuis. Le Real a changé d'entraîneur et certains joueurs. Ce match sera une autre histoire.
Que retenez-vous des trois victoires (2005, 2006 et 2010) à Gerland contre le Real ?
Que de bons souvenirs, surtout le premier match et notre victoire 3-0. C'était la première fois que nous jouions contre Madrid et je me souviens surtout du troisième but (marqué par Wiltord, ndlr), c'était spectaculaire. J'en garde un très grand souvenir. C'est de toute façon un rêve pour un joueur que de croiser le Real en Coupe d'Europe.

Bahreïn ferme les stands
La décision est tombée cet après midi : les organisateurs du Grand Prix de Bahreïn ont annoncé l’annulation de l’épreuve initialement prévue le 13 mars pour cause de troubles politiques au sein du royaume. Le grand départ est repoussé dans un mois à Melbourne.

Gattuso prend cinq matches
Habitué à donner des coups, Gennaro Gattuso en a cette fois reçu un, lundi. Et un gros. Le milieu de terrain historique de l'AC Milan, qui dispute sa douzième saison au club, a en effet été suspendu cinq matches par l'UEFA, après son pétage de plombs, de mardi dernier, à San Siro. Lors du huitième de finale aller de la Ligue des champions, face à Tottenham, l'ancien joueur de la Squadra Azzurra avait pris à partie l'entraîneur-adjoint des Spurs, Joe Jordan, d'abord en plein match en tentant de le prendre à la gorge puis à l'issue de la rencontre en lui assénant un coup de tête.

Rugby: un lundi très studieux pour les Bleus
Alors que l'affiche du Tournoi entre l'Angleterre et la France, samedi, à Twickenham, se profile, les Bleus ont poursuivi lundi leur préparation chargée à Marcoussis. Le matin, les hommes de Marc Lièvremont ont effectué une séance de musculation en groupes séparés tandis que l'après-midi était consacré à un entraînement collectif d'une heure et demie. Mardi matin (9h), le XV de départ sera révélé.

Ranieri jette l'éponge, Montella lui succède
Enième révolution du côté de l'AS Rome. Claudio Ranieri a décidé de démissionner, dimanche soir, après l'incroyable défaite de son équipe sur le terrain du Genoa (4-3), pour le 3e revers consécutif en championnat. Avant ce mois de février catastrophique, les Giallorossi (8e à 9 points de la 4e place) avaient bien réagi après un mauvais début d'exercice en Serie A. La direction du club de la capitale a choisi la solution interne en la personne de son ancien attaquant, Vincenzo Montella.

Manchester, attention buteurs
L'OM a tiré le gros lot en héritant de Manchester United en huitièmes de finale de la Ligue des Champions. Leaders de la Premier League et quasi invincibles cette saison, les Red Devils seront à surveiller comme le lait sur le feu, mercredi, au Vélodrome. Rooney, Nani et Berbatov nécessiteront à n'en pas douter un traitement de faveur de la part des hommes de Didier Deschamps.

Rooney-Nani ou les épouvantails du Vélodrome.
A l'échelle de l'Europe, celle des grands championnats, il n'y a guère que le FC Barcelone qui ait marqué plus de buts cette saison dans son environnement hebdomadaire. Avec 57 réalisations cumulées en 26 matches, Manchester United est la deuxième équipe la plus prolifique du Vieux continent.

Lorenzo : «Pas de pression»
«Jorge Lorenzo, Yamaha célèbre cette saison le 50e anniversaire de sa participation en Grand Prix. Quel effet cela vous fait-il d'être de nouveau son pilote d'usine cette saison ?
Quand j'ai été intégré à l'usine, c'était un rêve pour moi, à seulement 19 ans. La légende de Yamaha était immense. Etre l'un des pilotes à avoir fait gagner la marque est super. J'attends avec impatience de prendre part à cette saison bien spéciale.



S. D . / Source web








Flashback :
< >

Mercredi 19 Septembre 2012 - 23:26 Pomme d'Amour: Prêt à Porter Femmes Dakar






Partageons sur FacebooK
Petites annonces