Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
pour y être
Afrique et Moyen-Orient
10/04/2008 - 19:31

Mauritanie: le troisième assassin présumé des Français arrêté



Un des tueurs présumés des touristes français assassinés le 24 décembre en Mauritanie a été arrêté jeudi par la police à Nouakchott , deux autres combattants islamistes qui avaient réussi à fuir après une opération menée lundi contre des jihadistes ont été formellement identifiés.



"C'est bien lui, Maarouf Ould Haiba. Il a crié à son arrestation +Allahou Akbar, c'est moi Ould Haiba, j'ai bien tué les mécréants français+", a affirmé à l'AFP une source sécuritaire.

Ould Haiba était recherché depuis décembre. Deux autres assassins présumés avaient été arrêtés début janvier en Guinée-Bissau. Mais l'un d'eux, Sidi Ould Sidna, a réussi à s'évader le 2 avril du Palais de justice de Nouakchott. Les deux hommes avaient affirmé appartenir à la mouvance d'Al-Qaïda au Maghreb.

Ould Haiba est un ancien militaire récemment recruté par des jihadistes et auparavant connu pour des actes de délinquance, notamment le braquage d'une voiture appartenant à un couple russe travaillant en Mauritanie.

Selon la police, Ould Haiba était sur le point de prendre un taxi, dans un quartier du centre de Nouakchott. Il portait une "malahfa" (voile porté par les femmes en Mauritanie) mais sa démarche très masculine l'a trahi, a expliqué une source policière.

"Un policier qui a remarqué sa démarche très masculine s'est approché de lui, au moment où il voulait monter à bord, l'a maîtrisé et lui a retiré une arme qu'il avait sous le voile", selon cette source.

Selon la police, il est "fort probable" qu'il fasse partie du groupe des trois combattants islamistes recherchés à la suite des affrontements de lundi soir en périphérie nord de la capitale. Ces combats ont fait deux morts: un policier et un islamiste.

"Nous pensons que cette arrestation doit faciliter l'arrestation des autres terroristes recherchés", a affirmé une source sécuritaire.

Dans un communiqué publié mercredi, le parquet général de Nouakchott avait attiré "l'attention de tous sur le fait que les membres de cette bande sont toujours traqués et il y a une forte probabilité qu'ils soient encore à l'intérieur de la ville de Nouakchott".

L'étau s'est encore resserré jeudi sur les fugitifs, deux des trois combattants islamistes en fuite ayant été formellement identifiés et leurs photos diffusées à la télévision nationale.

Il s'agit de Sidi Ould Sidna, 21 ans, et de Al-Khadim Ould Essemman, 24 ans, ce dernier étant considéré par la police comme le "cerveau" de l'attaque contre l'ambassade d'Israël début février.

Cet attentat revendiqué par Al-Qaïda avait fait trois blessés de nationalité française parmi les personnes se trouvant dans un restaurant à proximité de la représentation diplomatique.

Ould Essemman avait réussi à fuir de prison avec trois autres jihadistes en 2006 et se trouvait au Sénégal d'où il se rendait souvent en Mauritanie, selon des sources judiciaires.

Source: yahoo news


Arame Diène







Flashback :
< >

Dimanche 3 Décembre 2017 - 14:53 Le gène de la paresse

Jeudi 11 Février 2010 - 18:34 Vêtements grandes tailles homme à Marseille

Vendredi 30 Octobre 2009 - 20:29 Régie de spectacles et d'événementiel






Partageons sur FacebooK