Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

pour y être
Art et Culture
27/04/2007 - 18:28

Maxime Chattam en librairie: 'Prédateur' après 'Le sang du temps'

Ecrivain français à succès, Maxime Chattam vient tout juste de sortir son dernier livre, «Prédateur». Après «Les arcanes du chaos», «Le 5ème règne», ou encore «Le sang du temps», il renoue avec le thriller sombre, à l’image de sa Trilogie de «L’âme du mal».



Maxime Chattam en librairie: 'Prédateur' après 'Le sang du temps'
l'Auteur se présente sur son site Web d'une curieuse façon: "Tout a commencé pendant le printemps 1975, lorsque des sentiments unissant deux personnes naquit une créature unicellulaire qui neuf mois plus tard (et quelques jours de retard…) allait déboucher sur ma naissance. Le 19 février 1976 pour être exact, quelque part dans une chambre de clinique tout ce qu'il y a de plus anonyme.

C'est peut-être à cet instant que le désir d'écrire s'est manifesté, par besoin de soulager l'horrible sensation de n'être qu'un individu de plus parmi les milliards passés et présents ; pour soulager cette oppressante nudité..."
Selon Marianne en ligne: "Maxime Chattam fait partie d’une espèce rare ! Celle des auteurs qui nous changent, nous bouleversent et nous émeuvent. De ces écrivains dont on se dit que le temps passé à déambuler dans les rayons littérature des magasins en valait largement la peine. De ces auteurs, encore, qui nous frustrent puisque leurs livres, inexorablement, ont une fin.

Extrait de "Prédateur":

« Frewin était convaincu que la violence criminelle était une expression de l’esprit contrarié, malmené ou mal construit. La violence était un langage. Elle s’écrivait sur une scène de crime avec des lettres de sang, d’ecchymoses, une ponctuation d’objets brisés, saccagés, et même parfois avec des figures de style : lorsque le criminel déplaçait le corps ou les objets. Chaque crime se devait d’être lu et analysé afin de comprendre ce qu’on avait voulu dire, afin de remonter à son auteur par le cheminement de son esprit, l’essentiel de cette écriture étant inconscient chez le criminel. Décrypter une scène de crime c’était décrypter son auteur, être à même de cerner sa personnalité ».

« Prédateur » de Maxime Chattam, Edition Albin Michel,
Vous pouvez vous procurer ce livre à la FNAC
Cela n'évitera pas le plan social annoncé mais vous aurez bonne conscience.

Henri Vario-Nouioua










Flashback :
< >

Mercredi 16 Septembre 2020 - 11:42 Le Chef de l'Etat turc attaque Emmanuel Macron

Mercredi 16 Septembre 2020 - 11:38 Maroc : Un enfant de 11 ans violé et tué

Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League






Partageons sur FacebooK
Facebook Sylvie EditoWeb Facebook Henri EditoWeb



Mobile
Facebook
Twitter
LinkedIn