Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
Rss
pour y être
France
01/08/2011 - 17:26

Mediator y'as pas plus fort

Mediator y'as pas plus fort - Norvège: La démence de Breivik difficile à prouver ou à simuler - Argentine: ce que l'on sait sur la mort des deux Françaises - Après le Mediator, la loi remède de Bertrand.



Mediator y'as pas plus fort
Norvège: La démence de Breivik difficile à prouver ou à simuler
Des mois d'observation, d'interrogatoires et d'analyses seront nécessaires pour déterminer si le Norvégien Anders Brehring Breivik, qui a avoué les massacres du 22 juillet à Oslo et sur l'île d'Utoya, est atteint de démence comme le soutient son avocat. Les experts notent en outre qu'il est difficile de simuler les maladies mentales. Des spécialistes étudient son cas. Les psychiatres et médecins légistes qui étudient l'état d'esprit des meurtriers évoquent des types de comportement qui remontent parfois loin dans le passé et peuvent fournir des indices essentiels sur les dispositions d'Anders Breivik le jour où il a tué 77 personnes dans la capitale et à Utoya. Pour l'avocat d'Anders Breivik, Geir Lippestad, «toute l'affaire montre qu'il est atteint de démence». Des experts attirent toutefois l'attention sur des éléments clés qui peuvent jeter une autre lumière sur les faits. Ils notent tout d'abord qu'Anders Breivik, 32 ans, sera sans doute emprisonné ou placé dans un hôpital psychiatrique sécurisé au moins jusqu'à la cinquantaine, et qu'une libération ultérieure ne sera autorisée que si un comité de probation juge cette perspective sans risque - fait hautement improbable au vu de l'ampleur et de la gravité de ses crimes.(20minutes.fr)Sourit-il quand il voit quelqu'un mourir? Si oui, il est fou. Simple, non?

Argentine: ce que l'on sait sur la mort des deux Françaises
Deux touristes françaises ont été tuées par balle dans le nord-ouest de l'Argentine. Le point sur l'enquête et l'émotion suscitée en France par ce double meurtre. Qui sont les deux victimes? Les deux Françaises tuées par balle en Argentine s'appelaient Cassandre et Houria. Respectivement 29 et 24 ans, elles étaient étudiantes à l'Institut des hautes études d'Amérique latine (IHEAL) de la Sorbonne Nouvelle (Paris III). Selon la présidente de l'établissement, il s'agissait de deux élèves "brillantes" qui "consacraient leurs talents et leur énergie à étudier l'Amérique latine". Leurs proches, interrogés par Le Figaro, décrivent deux jeunes femmes "aussi prudentes l'une que l'autre". Les familles des victimes ont demandé que "leur douleur soit respectée" et "leur intimité respectée". Tuées par balle. Les faits avérés sont maigres pour le moment. La succession des événements précédant le drame commence à se dessiner. Les deux Françaises étaient arrivées à Salta, capitale de la province, en autocar le 11 juillet, venant de Buenos Aires. Elles devaient en repartir le 19 juillet. Elles sont entrées sur le site de randonnée de San Lorenzo le 15 juillet, selon leur ticket acheté à 16h23. C'est dans ce site que leurs corps ont été retrouvés le long d'un des sentiers. Deux touristes ont donné l'alerte en découvrant l'un des corps, vendredi 29 juillet dans la soirée. Le second a été trouvé un peu plus tard par les enquêteurs.(l'express.fr) La randonnée qui tue.

Après le Mediator, la loi remède de Bertrand
Neuf mois après la révélation du scandale Mediator, le ministre de la Santé Xavier Bertrand a présenté aujourd'hui en Conseil des ministres son projet de loi sur le médicament, une «réforme radicale», censée «clarifier les relations entre le monde de la santé et l'industrie» Ce texte, qui doit être examiné au Parlement dès septembre, était déjà connu dans les grandes lignes, «il répond globalement aux annonces faites par le ministre ces derniers mois», estime le député socialiste Gérard Bapt, président de la Mission d'information de l'Assemblée nationale sur le Mediator. Le projet de loi comprend 24 articles et s'articule autour de grands axes: la transparence des liens d'intérêts, la réorganisation de l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) et le contrôle du médicament.(liberation.fr) Tous des cochons.

Source: Yahoo actualités










Flashback :
< >

Mercredi 19 Septembre 2012 - 23:26 Pomme d'Amour: Prêt à Porter Femmes Dakar

Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League







Partageons sur FacebooK