Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
pour y être
Faits Divers - Société
09/11/2011 - 18:14

Meurtres et agressions: les enfants en danger

Meurtres et agressions: les enfants en danger; Un homme de 25 ans avoue le meurtre d'Océane; Rebondissement dans l'affaire Estelle Mouzin; Des lettres gravées dans le dos lors d'un bizutage.



Notre revue de presse faits divers du 9 Novembre 2011

Meurtres et agressions: les enfants en danger
Un homme de 25 ans avoue le meurtre d'Océane
Rebondissement inattendu dans l'affaire du meurtre d'Océane, 8 ans, à Bellegarde (Gard). Alors que le précédent suspect, un voisin de 73 ans, a été relâché car son ADN ne correspondait pas à celui trouvé sur la fillette, un jeune homme de 25 ans s'est présenté de lui-même aux enquêteurs, mardi à 22 h 30, et leur a demandé d'analyser son ADN. Et mercredi après-midi, selon une information d'Europe 1, on apprend que l'ADN de ce nouveau suspect est bien celui retrouvé sur le corps de la fillette. (www.lepost.fr) La justice risque de se montrer plus clémente envers un homme qui s'est de lui-même présenté et qui a avoué, il n'en reste pas moins qu'une petite fille de 8 ans a été sauvagement tuée.

Rebondissement dans l'affaire Estelle Mouzin
Nouveau rebondissement dans l'affaire Estelle Mouzin. Un homme de 64 ans a été arrêté et placé en garde à vue, rapporte RTL ce mercredi. Emprisonné pour un précédent viol sur mineur, il a été «mis en cause par un co-détenu en prison». Cependant, il s'agit d'une piste qui n'avait pas été développée par les enquêteurs jusqu'alors, l'audition ayant ainsi pour but de la «fermer définitivement», précise la radio. «Je veux rester très prudent. Je n'en sais pas plus pour l'instant. J'attends. Mais le temps nous a appris la prudence», a indiqué à 20Minutes Eric Mouzin, le père de la jeune fille disparue. (www.20 minutes.fr) Garder espoir est la seule chose à faire. Espérons que cette piste soit la bonne et que la fillette puisse vite retrouver sa famille.

Des lettres gravées dans le dos lors d'un bizutage
Bien qu'il soit interdit par la loi, les épisodes relatant des séances de bizutage reviennent ponctuellement. C'est le cas de cet étudiant de première année à l'université Paris-Dauphine, qui porté plainte après qu'on lui ait inscrit en "lettres de sang" des inscriptions dans le dos. Au cours d'une soirée de réunion des nouveaux adhérents de l'association étudiante Japad (Jeune Association pour la Promotion des Activités à Dauphine), un membre vraisemblablement éméché a décidé de s'en prendre à un petit nouveau. Il lui inscrit à même la peau les initiales de l'association : JAPAD. Selon Europe 1, il aurait utilisé une capsule de bouteille pour commettre cet acte. (www.lepost.fr) Les étudiants à la fac ne sont-ils pas censés avoir plus de capacités intellectuelles que les autres? On se demande...

Source: Yahoo News


Référencement Internet et création de sites Web ICI










Flashback :
< >

Mercredi 19 Septembre 2012 - 23:26 Pomme d'Amour: Prêt à Porter Femmes Dakar






Partageons sur FacebooK