Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

pour y être
L'Economie en temps réel et en continu
29/04/2008 - 10:53

Michelin dérape, la Bourse de Paris essuie des prises de profits


A 09h30 (07h30 GMT), l'indice parisien vedette cédait 16,65 points à 4.996,10 points. Le CAC 40 avait gagné 0,69% lundi et terminé au-delà des 5.000 points pour la première fois depuis le 18 janvier.



La Bourse de Paris repartait en baisse mardi, le CAC 40 perdant 0,33% et subissant des prises de bénéfices après avoir crevé le plafond des 5.000 points, dans un marché animé par une cascade de publications et par la chute de Michelin.

Londres grignotait 0,08%, Francfort abandonnait 0,55% et l'Eurostoxx 50 0,45%.

"La confiance des consommateurs américains est le principal événement du jour", a estimé dans une note Jean-François Virolle, stratégiste de Global Equities, tablant sur une nouvelle baisse de l'indice Conference Board à 62 en avril, après 76,4 en février et 64,5 en mars.

Selon lui, "les raisons de cette crise de confiance restent les mêmes: l'envolée des prix de l'énergie, la morosité de l'emploi, le resserrement des conditions de crédit, la chute des prix de l'immobilier et le faible niveau des marchés financiers", dont la reprise est "trop récente" pour rassurer.

Source: Londres grignotait 0,08%, Francfort abandonnait 0,55% et l'Eurostoxx 50 0,45%.

"La confiance des consommateurs américains est le principal événement du jour", a estimé dans une note Jean-François Virolle, stratégiste de Global Equities, tablant sur une nouvelle baisse de l'indice Conference Board à 62 en avril, après 76,4 en février et 64,5 en mars.

Selon lui, "les raisons de cette crise de confiance restent les mêmes: l'envolée des prix de l'énergie, la morosité de l'emploi, le resserrement des conditions de crédit, la chute des prix de l'immobilier et le faible niveau des marchés financiers", dont la reprise est "trop récente" pour rassurer.

Au coeur de ces inquiétudes, le prix du baril de pétrole accusait certes un léger repli mardi, autour de 118,50 dollars dans les échanges asiatiques, mais restait proche du record historique établi lundi à 119,93 dollars.

Les regards étaient également tournés vers la réunion du Comité de politique monétaire de la Réserve fédérale américaine, qui débute ce mardi et aboutira mercredi à une décision sur les taux. Les investisseurs tablent en majorité sur une baisse de 25 points de base, mais certains anticipent un statu quo.

La Fed a entamé depuis septembre un cycle drastique d'assouplissement monétaire pour aider à rouvrir le robinet du crédit, fermé par les banques en raison de leurs pertes dues au "subprime". Le principal taux d'intérêt américain a ainsi été ramené, en à peine huit mois, de 5,25% à 2,25%.

Sur le front financier, Deutsche Bank a annoncé avoir subi au premier trimestre une perte nette de 131 millions d'euros à cause de la crise du crédit, ce qui ne lui était pas arrivé depuis cinq ans. Les analystes s'attendaient cependant à une perte plus élevée.

MICHELIN (-9,41% à 60,47 euros) dégringole après avoir revu en baisse sa prévision de résultat opérationnel pour l'année, qui "devrait approcher celui réalisé en 2007", en raison d'un ralentissement de ses principaux marchés et de l'impact des matières premières.

STMICROELECTRONICS (+2,23% à 7,65 euros) progresse malgré sa perte nette de 84 millions de dollars, contre un bénéfice de 74 millions un an plus tôt, en raison de coûts de restructuration principalement liés à la cession de la division mémoires flash.

EADS (-0,89% à 15,55 euros): la compagnie nationale Tunisair et Airbus sont parvenus à un "accord de principe" pour la livraison de treize appareils assortis de trois options pour un montant catalogue d'un milliard d'euros, a-t-on appris lundi auprès de la présidence française.

PUBLICIS (+3,54% à 26,01 euros) profite de son chiffre d'affaires légèrement supérieur aux attentes des analystes au premier trimestre, à 1,061 milliard d'euros, après une année 2007 difficile.

ERAMET (+2,10% à 591,16 euros) séduit avec la forte hausse de 37,9% de son chiffre d'affaires au premier trimestre, à 1,118 milliard d'euros, tiré par les ventes de manganèse.

DASSAULT SYSTEMES (-1,75% à 38,10 euros) a dégagé un bénéfice net en hausse de 5% au premier trimestre, à 48,7 millions d'euros, comme l'attendaient les analystes. Le groupe a toutefois révisé à la baisse son objectif annuel en raison de l'affaiblissement du dollar.

BIOMERIEUX (stable à 71,19 euros) a annoncé une hausse de 0,9% de son chiffre d'affaires au premier trimestre, à 257,4 millions d'euros, et confirmé ses objectifs de croissance organique et de marge opérationnelle pour l'ensemble de 2008.

SOPRA (+3,42% à 51,71 euros) est recherché après la publication d'un chiffre d'affaires en hausse de 12,3% au premier trimestre, à 268,7 millions d'euros.

Euronext (CAC 40)


Au coeur de ces inquiétudes, le prix du baril de pétrole accusait certes un léger repli mardi, autour de 118,50 dollars dans les échanges asiatiques, mais restait proche du record historique établi lundi à 119,93 dollars.

Les regards étaient également tournés vers la réunion du Comité de politique monétaire de la Réserve fédérale américaine, qui débute ce mardi et aboutira mercredi à une décision sur les taux. Les investisseurs tablent en majorité sur une baisse de 25 points de base, mais certains anticipent un statu quo.

La Fed a entamé depuis septembre un cycle drastique d'assouplissement monétaire pour aider à rouvrir le robinet du crédit, fermé par les banques en raison de leurs pertes dues au "subprime". Le principal taux d'intérêt américain a ainsi été ramené, en à peine huit mois, de 5,25% à 2,25%.

Sur le front financier, Deutsche Bank a annoncé avoir subi au premier trimestre une perte nette de 131 millions d'euros à cause de la crise du crédit, ce qui ne lui était pas arrivé depuis cinq ans. Les analystes s'attendaient cependant à une perte plus élevée.

MICHELIN (-9,41% à 60,47 euros) dégringole après avoir revu en baisse sa prévision de résultat opérationnel pour l'année, qui "devrait approcher celui réalisé en 2007", en raison d'un ralentissement de ses principaux marchés et de l'impact des matières premières.

STMICROELECTRONICS (+2,23% à 7,65 euros) progresse malgré sa perte nette de 84 millions de dollars, contre un bénéfice de 74 millions un an plus tôt, en raison de coûts de restructuration principalement liés à la cession de la division mémoires flash.

EADS (-0,89% à 15,55 euros): la compagnie nationale Tunisair et Airbus sont parvenus à un "accord de principe" pour la livraison de treize appareils assortis de trois options pour un montant catalogue d'un milliard d'euros, a-t-on appris lundi auprès de la présidence française.

PUBLICIS (+3,54% à 26,01 euros) profite de son chiffre d'affaires légèrement supérieur aux attentes des analystes au premier trimestre, à 1,061 milliard d'euros, après une année 2007 difficile.

ERAMET (+2,10% à 591,16 euros) séduit avec la forte hausse de 37,9% de son chiffre d'affaires au premier trimestre, à 1,118 milliard d'euros, tiré par les ventes de manganèse.

DASSAULT SYSTEMES (-1,75% à 38,10 euros) a dégagé un bénéfice net en hausse de 5% au premier trimestre, à 48,7 millions d'euros, comme l'attendaient les analystes. Le groupe a toutefois révisé à la baisse son objectif annuel en raison de l'affaiblissement du dollar.

BIOMERIEUX (stable à 71,19 euros) a annoncé une hausse de 0,9% de son chiffre d'affaires au premier trimestre, à 257,4 millions d'euros, et confirmé ses objectifs de croissance organique et de marge opérationnelle pour l'ensemble de 2008.

SOPRA (+3,42% à 51,71 euros) est recherché après la publication d'un chiffre d'affaires en hausse de 12,3% au premier trimestre, à 268,7 millions d'euros.

Euronext (CAC 40)

Source: news.yahoo.com

Y.K/sourcesWeb










Flashback :
< >

Dimanche 3 Décembre 2017 - 14:53 Le gène de la paresse

Jeudi 11 Février 2010 - 18:34 Vêtements grandes tailles homme à Marseille

Vendredi 30 Octobre 2009 - 20:29 Régie de spectacles et d'événementiel

Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League






Partageons sur FacebooK
Facebook Sylvie EditoWeb Facebook Henri EditoWeb



Mobile
Facebook
Twitter
LinkedIn