Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
pour y être
Monde: Toute l'Actu
06/05/2019 - 15:58

Moins de migrants vers l'Europe et les USA et toujours des morts!

Les mesures prises contre les mouvements migratoires tant par l'Europe que par les USA ont repoussée misères et détresses loin de l'occident et des migrants continuent de mourir... Ainsi,l'Organisation internationale pour les migrations (OIM) signale que 16 806 migrants et réfugiés sont entrés en Europe par voie maritime jusqu'au 1er mai 2019. Au moins 53 personnes ont perdu la vie au cours de la migration à travers les Amériques en avril, dont 23 Vénézuéliens qui se sont noyés le 24 avril en tentant de rejoindre Trinité-et-Tobago. Vingt et une autres personnes ont trouvé la mort en tentant de traverser la frontière entre les États-Unis



Les mesures prises contre les mouvements migratoires tant par l'Europe que les USA ont repoussée  misères  et détresses loin de l'occident et des migrants continuent de mourir... Ainsi,l'Organisation internationale pour les migrations (OIM) signale que 16 806 migrants et réfugiés sont entrés en Europe par voie maritime jusqu'au 1er mai 2019, soit environ 25 % de moins que les 22 439 migrants et réfugiés arrivés pendant la même période l'année dernière. Les arrivées en Espagne et en Grèce se situent chacune entre 7 500 et 8 000 personnes, le reste arrivant en beaucoup moins grand nombre cette année en Italie, à Malte et à Chypre. Les arrivées en Grèce sont plus faibles en 2019 qu'à la même époque l'an dernier. Les arrivées en Espagne sont plus élevées, bien que les totaux espagnols aient considérablement diminué depuis l'envolée de janvier et début février.

Les décès enregistrés sur les trois principales routes de la mer Méditerranée au cours des 120 jours de 2019 sont de 410 individus, soit environ les deux tiers des 616 décès confirmés au cours de la même période en 2018 (voir graphique ci-dessous).

Selon Flavio Di Giacomo de l'OIM Rome, citant des chiffres officiels du ministère de l'Intérieur, 812 migrants sont arrivés par mer en Italie en 2019. Ce total, sur quatre mois, est inférieur au total enregistré pour presque n'importe quel mois entre janvier 2016 et novembre 2018  et novembre 2018, ainsi que pendant tous les mois de 2014 et 2015.

Christine Nikolaidou, de l'OIM Grèce, a déclaré jeudi (2/05) qu'au cours de la semaine écoulée, depuis le 25 avril, les garde-côtes grecs (HCG) ont signalé au moins dix incidents nécessitant des opérations de recherche et sauvetage au large des îles de Chios, Lesvos, Samos, Farmakonisi et Sifnos. Le HCG a secouru un total de 190 migrants et les a transférés dans ces ports respectifs.

Ces arrivées faisaient partie des quelque 175 arrivées enregistrées par l'OIM au cours de ces journées, portant à 7 547 le nombre total d'arrivées par mer en Grèce cette année.

2019 est la sixième année d'efforts de l'OIM pour enregistrer systématiquement les décès sur les routes migratoires dans le monde entier par le biais de son Projet Migrants disparus.

Depuis le début de 2014, le projet a enregistré le décès de 31 776 personnes, dont 817 en 2019 (voir le graphique ci-dessous), bien qu'en raison des difficultés liées à la collecte d'informations sur ces personnes et du contexte de leur décès, le nombre réel de vies perdues pendant la migration est probablement beaucoup plus élevé. Les dossiers du Projet Migrants Disparus ne doivent être considérés que comme indicatifs des risques associés à la migration, plutôt que comme représentatifs du nombre réel de décès dans le temps ou la géographie.

Au Maroc, 18 personnes originaires d'Afrique subsaharienne ont été tuées dans un accident de voiture samedi (27/04) après que leur voiture soit tombée dans un canal en voyageant de Saïda à Nador. Vingt-huit autres ont été blessés, dont deux hommes grièvement blessés qui ont été transférés à l'hôpital universitaire d'Oujda samedi soir. Les rapports de l'Association marocaine pour les droits de l'homme à Nador indiquent que plusieurs femmes sont parmi les morts, ainsi qu'un père qui laisse dans le deuil ses deux enfants. A Ceuta, enclave espagnole en Afrique du Nord, un Marocain de 24 ans est mort des suites de ses blessures après avoir été poignardé dans le port de Ceuta le 29 avril. Il venait de franchir la frontière deux jours auparavant dans le but d'atteindre l'Espagne continentale. Il laisse derrière lui cinq frères et sœurs et ses parents.

Au moins 53 personnes ont perdu la vie au cours de la migration à travers les Amériques en avril, dont 23 Vénézuéliens qui se sont noyés le 24 avril en tentant de rejoindre Trinité-et-Tobago. Vingt et une autres personnes ont trouvé la mort en tentant de traverser la frontière entre les États-Unis et le Mexique en avril. Plus récemment, cinq personnes se sont noyées dans différentes zones du Rio Grande/Río Bravo : les restes d'une personne non identifiée ont été retrouvés du côté américain de la frontière, près d'Eagle Pass, tandis que les restes de quatre hommes ont été récupérés par les autorités mexicaines de la protection civile près de Nuevo Laredo, Tamaulipas et Piedras Negras, Coahuila. Le 25 avril, un Mexicain de 54 ans a été tué dans un accident de voiture alors qu'il était poursuivi par la US Border Patrol en Californie. Quelques jours plus tard, le corps d'un homme a été retrouvé à l'intérieur d'un train de marchandises dans la gare d'Eagle Pass, au Texas - on pense qu'il est mort dans un wagon de train écrasé par une cargaison.

En outre, neuf personnes ont perdu la vie en passant par l'Amérique centrale et le Mexique au cours du mois d'avril. Un Hondurien de 31 ans est mort de cause inconnue le 23 avril alors qu'il se trouvait dans la caravane des migrants dans l'État du Chiapas, au sud du Mexique. Le même jour, trois autres Honduriens qui migraient dans le cadre de la caravane ont été abattus et tués à Tabasco, au Mexique. Le 26 avril, un Guatémaltèque est décédé dans un hôpital de Calpulalpan (Mexique) des suites de blessures qu'il avait subies dans un accident de voiture survenu sur la route fédérale México-Veracruz, près de Hueyotlipan (Tlaxcala, Mexique). Quinze autres ont été blessés mais ont survécu à l'accident. Le 28 avril, un Salvadorien de 23 ans est mort d'une crise cardiaque alors qu'il montait sur le toit d'un train de marchandises.
Au total, au moins 240 personnes ont perdu la vie dans les Amériques en 2019, contre 163 en 2018.


 


Henri Vario-Nouioua












Partageons sur FacebooK