Sommaire
France
07/12/2014 - 22:24

Mon voisin est juif et n'est pas riche

Pourquoi le dire? Il semblerait que cela devienne nécessaire puisqu'un jeune couple juif a fait l'objet, lundi dernier à Créteil, d'une agression avec séquestration, cambriolage et viol au prétexte annoncé qu'être "juif", c'est être "riche", ravivant ainsi un cliché qu'on espérait oublié.



Mon voisin est juif et n'est pas riche
Jeudi, le chef de l'Etat et le premier ministre ont fait chacun une déclaration. François Hollande a déclaré, dans un discours à l’Élysée: "Quand il se passe de tels drames, de telles tragédies, ce n'est pas la famille simplement qui est blessée, agressée, c'est ce que la France porte de plus grand, de meilleur qui se trouve blessé, abîmé". Une formule cauteleuse qui évite de victimiser les Juifs mais qui présente le grand avantage de généraliser l'offense à l'ensemble des Français.
Ce dimanche, c'est au tour du ministre de l'Intérieur de proposer que la lutte contre l'antisémitisme et le racisme soient cause nationale. Parole, parole. En effet, de nombreux actes racistes et anti-sémites restent impunis parce qu'ils ne sont ni identifiés ni identifiables comme tels. La lutte contre le racisme et l'antisémitisme n'est pas efficace.
Que faire sans outrepasser les principes démocratiques auxquels on ne veut pas renoncer? Que faire quand on se souvient que Hitler a conquis le pouvoir par les urnes? Que faire sans qu'une action énergique ne crée un précédent politique? Il semble n'y avoir qu'une réponse à cela: la mobilisation citoyenne. Il manque, à nos démocraties avancées dans l'économie de marché, des voies qui abordent la philosophie, la justice, la raison, et pourquoi ne pas le dire, la morale, si celle-ci reste républicaine c'est à dire en accord avec les principes de liberté, égalité, fraternité.
Dans son discours, aujourd'hui à Créteil, où plusieurs centaines de personnes s'étaient réunies pour faire part de leur indignation, le ministre de l'intérieur a cité, comme émulateurs de cette cause nationale,  son ministère et ceux de la Justice, de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur, de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, de la Fonction publique, de la Culture et de la Communication, ainsi que les préfectures, les élus, les collectivités locales, les associations et les représentants des différents cultes.


Sylvie Delhaye S. D.








Flashback :
< >

Mercredi 31 Décembre 2014 - 00:18 Environnement: ce qui nous attend en 2015

Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League







Partageons sur FacebooK
Petites annonces