Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
pub
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Monde: Toute l'Actu
03/01/2012 - 17:09

Monde: le détroit de la mort

Monde: le détroit de la mort - Manifestations au Nigeria contre la hausse du prix du carburant - L'Iran menace Ormuz pour éviter des sanctions - La Hongrie dans le collimateur de Bruxelle.



Monde: le détroit de la mort
 SSL Finals 2017 video jour 5
SSL FINALS 2017 VIDEO JOUR 5
Competição da vela com melhores atletas
Segelbootrennen mit besten Athleten
I migliori atleti velici
The best sailing athletes
Manifestations au Nigeria contre la hausse du prix du carburant
Des centaines de manifestants ont bloqué mardi des stations-service de Lagos, la capitale économique du Nigeria, formé des chaînes humaines le long des routes et détourné des autobus pour protester contre le doublement des prix du carburant. Cette flambée du prix de l'essence, qui est passée de 65 à 150 naira (0,92 dollar) le litre, est due à la suppression d'une subvention publique que les autorités ont annoncée dimanche, dans le cadre d'une réforme visant à réduire les dépenses gouvernementales. Un millier de personnes se sont regroupées dans le centre de Lagos en scandant des slogans hostiles à la hausse du prix du carburant, et un groupe de manifestants a érigé une barricade à l'aide de pneus enflammés sur un axe majeur de la ville. La police, en tenue antiémeute, a surveillé le rassemblement mais aucun incident majeur n'a été signalé. Réduire le train de vie du gouvernement est l'une des promesses phares du président Goodluck Jonathan, élu l'an dernier.(fr.reuters.com) Voila comment tous les peuples du monde sont opprimés par leurs gouvernements.

L'Iran menace Ormuz pour éviter des sanctions
C'est un goulet stratégique par lequel transite près d'un cinquième de la consommation mondiale de pétrole. Le détroit d'Ormuz constitue l'extrémité sud d'une ligne de front invisible qui sépare les deux rives du Golfe, l'arabe et l'Iranienne. Il constitue à ce titre un excellent instrument de mesure de l'intensité de la guerre froide qui oppose Téhéran à un bloc arabe soutenu par l'Occident, inquiet des ambitions régionales d'un pays qui a toujours voulu faire par ailleurs de ce Golfe une mer intérieure iranienne, bien avant l'instauration de la République islamique, en 1979. En a témoigné lundi 2 janvier le test de trois missiles iraniens, au dernier jour de manoeuvres navales autour du détroit d'Ormuz.(lemonde.fr) En fait, il suffi de laisser l'Iran tranquille pour éviter un conflit.

La Hongrie dans le collimateur de Bruxelle
La Hongrie, avec ses nouvelles lois constitutionnelles controversées, est dans le collimateur de la Commission européenne qui menace de ne pas reprendre les pourparlers sur une aide financière sans garanties sur l’indépendance de la Banque centrale. La Commission européenne et le Fonds monétaire international avaient décidé en décembre d’interrompre une mission à Budapest destinée à discuter d’une aide financière à la Hongrie évaluée entre 15 et 20 milliards d’euros, pour protester contre une réforme contestée de la Banque centrale hongroise. A présent que celle-ci a été adoptée le 30 décembre, «la question est: allons-nous entamer les discussions formelles en janvier? Pour l’instant, le FMI et la Commission n’ont pas encore décidé s’ils retourneraient à Budapest pour entamer ces discussions», a déclaré mardi un porte-parole de la Commission, Olivier Bailly.(liberation.fr) Donc à mes yeux l'Europe est tellement en détresse qu'elle cherche à engloutir la Hongrie.

Source: Yahoo actualités

Emmanuel Nouioua




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 19 Septembre 2012 - 23:26 Pomme d'Amour: Prêt à Porter Femmes Dakar




Sport: football
Partageons sur FacebooK

Inscription newsletter


pub


LinkedIn
Viadeo