Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
pub
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Monde: Toute l'Actu
01/03/2011 - 21:45

Monde: les commerces des étrangers menacés en Cote d'Ivoire et autres infos

Libye: un projet de résolution de la Ligue arabe s'oppose à une intervention militaire étrangère - L'UE condamne l'inégalité homme-femme devant l'assurance - Grèce: hospitalisation d'une cinquantaine de migrants en grève de la faim - Les troubles se poursuivent dans le sultanat d'Oman - Des Ivoiriens pro-Gbagbo s'en prennent aux commerces étrangers - Le médiateur Didier Reynders remet son rapport au roi des Belges - Les États-Unis sont peu pressés d'armer les insurgés libyens.



Monde: les commerces des étrangers menacés en Cote d'Ivoire et autres infos
 SSL Finals 2017 video jour 5
SSL FINALS 2017 VIDEO JOUR 5
Competição da vela com melhores atletas
Segelbootrennen mit besten Athleten
I migliori atleti velici
The best sailing athletes
Des Ivoiriens pro-Gbagbo s'en prennent aux commerces étrangers
De jeunes partisans du président ivoirien sortant Laurent Gbagbo se sont livrés mardi à des actes de violence dans le quartier commerçant d'Abidjan où ils ont pillé des commerces tenus par des étrangers, a rapporté un journaliste de Reuters. Ces violences font suite à un appel lancé vendredi par Charles Blé Goudé, chef de file des jeunes partisans de Gbagbo, contre ce qu'il qualifie d'insurrection visant à évincer le président sortant au profit de son rival Alassane Ouattara. Gbagbo refuse de céder pouvoir à Ouattara, reconnu vainqueur du second tour de l'élection présidentielle du 28 novembre par la quasi-totalité de la communauté internationale. Leur rivalité se traduit par des affrontements armés qui menacent de replonger le premier producteur mondial de cacao dans la guerre civile.

Libye: un projet de résolution de la Ligue arabe s'oppose à une intervention militaire étrangère
Un projet de résolution qui doit être soumis mercredi au vote des ministres des Affaires étrangères de la Ligue arabe s'oppose à une intervention militaire étrangère en Libye, a rapporté mardi un responsable de l'organisation. Des dirigeants des États-Unis, de l'Europe et de l'Australie ont suggéré la création d'une zone d'exclusion aérienne en Libye, où le régime Kadhafi a envoyé des avions bombarder les forces d'opposition. Les chefs de la diplomatie des 22 pays membres de la Ligue arabe doivent se retrouver mercredi au Caire pour se prononcer sur le projet de résolution. Le secrétaire général adjoint de l'organisation, Ahmed ben Heli, a déclaré mardi que le texte s'opposait à une intervention militaire étrangère, appelait à l'unité de la Libye, prévoyait l'envoi d'une aide dans le pays et soutenait la formation d'une mission d'enquête.

L'UE condamne l'inégalité homme-femme devant l'assurance
C'est bientôt la fin de l'assurance auto moins chère pour les femmes. La Cour de justice de l'Union européenne a déclaré mardi que proposer des contrats à des prix différents aux hommes et aux femmes relevait de la discrimination sexuelle et que ce serait illégal à compter du 21 décembre 2012. L'arrêt pourrait affecter des dizaines de millions de consommateurs ayant contracté des assurances-vie, santé, l'automobile et autres, et notamment les femmes qui payaient des primes moins élevées pour leur voiture du fait qu'elles causent statistiquement moins d'accidents que les hommes. Il est "désormais clair qu'une compagnie d'assurance ne doit pas faire distinction entre les femmes et les hommes et que tous les consommateurs doivent être traités sur un pied d'égalité", a résumé la commissaire européenne à la Justice, Viviane Reding. Les assureurs soutiennent, eux, que leur politique est statistiquement équitable et affirment qu'en changer coûtera globalement plus cher.

Grèce: hospitalisation d'une cinquantaine de migrants en grève de la faim
Quarante-neuf migrants nord-africains, qui observent une grève de la faim depuis plus d'un mois dans le centre d'Athènes en vue d'obtenir un titre de séjour, ont été hospitalisés pour des problèmes cardiaques et rénaux, a-t-on appris mardi de sources médicales. Des médecins ont précisé que 20 autres hommes devraient bénéficier très rapidement d'un traitement. Au total, ce sont plus de 200 migrants nord-africains qui ont cessé de se nourrir dans la capitale grecque. Mardi, au 36e jour du mouvement, des dizaines avaient cesser d'absorber tout liquide, selon des sources médicales."La vie des grévistes est en danger", a expliqué Thanassis Karabelis, un médecin qui suit les migrants. "D'autres personnes doivent être transportées à l'hôpital". A Thessalonique (nord), une cinquantaine d'hommes observent un mouvement similaire et 14 d'entre eux ont dû être hospitalisés. La plupart des migrants sont originaires du Maroc, mais quelques uns sont de nationalité tunisienne, alors que plusieurs milliers de clandestins arrivent chaque année en Grèce.

Les troubles se poursuivent dans le sultanat d'Oman
Pour la quatrième journée consécutive, des troubles ont éclaté à Sohar, le principal port d'Oman, où une personne a été blessée lorsque l'armée à tiré en l'air pour disperser une foule de 200 à 300 personnes, racontent des témoins. Plus tard, à Mascate, quelque 200 personnes se sont réunies en silence devant le siège de la Choura, le conseil consultatif du sultan Kabous, pour réclamer des emplois, de meilleurs salaires et des réformes politiques. Deux milliers de personnes se sont de leur côté massées dans la grande mosquée Kabous de la capitale pour exprimer leur soutien au sultan et rejeter les violences des jours derniers sur les manifestants.

Le médiateur Didier Reynders remet son rapport au roi des Belges
L'"informateur" dans la crise politique qui s'éternise en Belgique, Didier Reynders, a remis mardi son rapport définitif au roi Albert II. Rien ne donne à penser pour le moment que le médiateur, qui détient le portefeuille des Finances, a réussi à briser l'impasse qui prévaut depuis plus de huit mois sur la formation d'un nouveau gouvernement. Dans un communiqué laconique, le palais de Laeken s'est contenté de rapporter la visite de l'"informateur". Le 16 février, le roi des Belges avait accordé deux semaines supplémentaires au médiateur Didier Reynders pour tenter de sortir le pays de l'impasse politique. Didier Reynders, un libéral francophone, a été chargé d'une médiation pour tenter de débloquer la crise politique après le rejet par la majorité néerlandophone de précédents compromis en vue de former un gouvernement.

Les Etats-Unis n'envisagent pas encore d'armer les insurgés libyens
L'administration Obama n'envisage pas pour le moment de fournir des armes aux insurgés libyens qui tentent de renverser le colonel Mouammar Kadhafi, a déclaré mardi un haut responsable libyen pour qui il faudrait d'abord identifier les dirigeants d'une opposition divisée. "Nous pensons qu'il serait prématuré de prendre une quelconque décision de la sorte", a confié à l'agence Reuters Tommy Vietor, porte-parole du Conseil de sécurité nationale américain.

S. D. / source web




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 19 Septembre 2012 - 23:26 Pomme d'Amour: Prêt à Porter Femmes Dakar




Sport: football
Partageons sur FacebooK

Inscription newsletter


pub


LinkedIn
Viadeo