Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
pour y être
Afrique et Moyen-Orient
25/01/2011 - 13:04

Moyen Orient: les partisans de Hariri manifestent au Liban et autres news

Les partisans de Hariri manifestent au Liban - Le Pérou reconnaît l'Etat libre et souverain de Palestine - Le camp Hariri accuse le Hezbollah de coup d'Etat - Un policier égyptien tué par des passeurs près d'Israël - Mahmoud Abbas dénonce les révélations d'Al Djazira - Yasmine Besson et Noa réunies en beauté pour Charles Aznavour



Moyen Orient: les partisans de Hariri manifestent au Liban et autres news
Les partisans de Hariri manifestent au Liban
Des centaines de partisans du Premier ministre libanais sortant Saad Hariri ont défilé mardi à Tripoli pour protester contre la probable nomination de Nadjib Mikati à la tête du gouvernement avec le soutien du Hezbollah. Le Courant du futur du Premier ministre sortant a décrété un "jour de colère" dans le nord du pays afin de dénoncer ce qu'il considère comme un coup d'Etat ourdi par le mouvement chiite. Un véhicule de la chaîne de télévision Al Djazira a été incendié dans la grande ville du Nord-Liban et plusieurs journalistes ont trouvé refuge dans un bâtiment proche. "Si l'armée ne se dépêche pas pour venir nous aider, nous serons en danger", a déclaré le reporter d'Al Djazira Madjed Abdel-Hadi dans une retransmission en direct de Tripoli. Dans le sud de Beyrouth, des protestataires ont bloqué une route à l'aide de pneus incendiés et de poubelles renversées. Une source proche de la sécurité a déclaré que des coups de feu avaient été tirés en l'air quand l'armée est intervenue. Aucune victime n'a été signalée. Nadjib Mikati a été proposé comme Premier ministre par le Hezbollah et ses alliés, qui ont plongé le Liban dans la crise en se retirant le 12 janvier du gouvernement d'union de Hariri. Alors que le président Michel Souleïmane termine ce mardi ses consultations en vue de la formation d'un nouveau cabinet, cet homme d'affaires sunnite qui a reçu le soutien du dirigeant druze Walid Djoumblatt est aujourd'hui le mieux placé pour le poste de Premier ministre. Les partisans de Hariri sont descendus dans les rues de Tripoli pour réclamer le retrait de la candidature de celui qu'ils considèrent comme un traître pour avoir accepté le soutien du Hezbollah. (Reuters)

Le Pérou reconnaît l'Etat libre et souverain de Palestine
Le gouvernement péruvien a annoncé à son tour lundi qu'il reconnaissait l'existence d'un Etat palestinien indépendant, s'ajoutant à une liste croissante de pays latino-américains ayant déjà pris cette décision. "La Palestine est reconnue comme un Etat libre et souverain", a déclaré au micro de la radio RPP le ministre péruvien des Affaires étrangères, Jose Antonio Garcia Belaunde, qui n'a pas précisé si Lima retenait les frontières d'avant-1967. Le Pérou rejoint le Brésil, l'Argentine, le Chili, l'Uruguay, la Bolivie et l'Equateur qui ont également reconnu l'indépendance de l'Etat palestinien, initiative dont Israël redoute qu'elle complique davantage encore le processus de paix et que les Etats-Unis jugent prématurée. (Reuters)

Le camp Hariri accuse le Hezbollah de coup d'Etat
Le Courant du futur du Premier ministre sortant Saad Hariri a accusé lundi le Hezbollah de chercher à mener un coup d'Etat en voulant placer le prochain chef du gouvernement libanais sous le contrôle de l'Iran. Les partisans de Saad Hariri, dont le Parti de Dieu a fait chuter le gouvernement d'unité nationale ce mois-ci, ont décrété un "jour de colère" mardi dans le nord du pays. Consacrant un renversement d'alliance au sein du gouvernement, le chef druze Walid Djoumblatt a apporté dans la journée son soutien décisif à l'ex-Premier ministre sunnite Nadjib Mikati proposé par le Hezbollah pour remplacer Saad Hariri. "Pour ce qui concerne le coup d'Etat ourdi par le Hezbollah, il s'agit d'une tentative visant à placer les services du Premier ministre sous le contrôle de 'Wilayat al Fakih' (l'autorité religieuse iranienne)", ont déclaré dans un communiqué les partisans du Premier ministre sortant. Pour eux, toute personnalité qui acceptera le parrainage du Hezbollah pour former la nouvelle équipe sera considérée comme un "traître" à son camp. Le chef du Hezbollah, le cheikh Sayyed Hassan Nasrallah, a déclaré que si le candidat au poste de Premier ministre soutenu par son mouvement et ses alliés remportait une majorité au Parlement, il tenterait de former "un gouvernement de partenariat". Najib Mikati, un magnat des télécommunications bénéficiant de l'appui du Hezbollah et de ses alliés, est devenu lundi le candidat le mieux placé pour diriger le futur gouvernement après avoir reçu le soutien du dirigeant druze Walid Djoumblatt. (Reuters)

Un policier égyptien tué par des passeurs près d'Israël
Un policier égyptien de 23 ans a été tué dans une fusillade avec des "passeurs" d'immigrés clandestins africains lundi dans le Sinaï, près de la frontière israélienne, ont annoncé les services de sécurité égyptiens. Les passeurs et les clandestins ont réussi à prendre la fuite en direction du territoire égyptien. (Reuters)

Mahmoud Abbas dénonce les révélations d'Al Djazira
Le président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, a dénoncé lundi une manipulation après la divulgation par Al Djazira de documents selon lesquels son administration aurait proposé en 2008 à Israël d'annexer les colonies de Jérusalem dans le cadre d'un accord de paix. "Je les ai vus hier présenter les choses comme si elles étaient palestiniennes mais elles sont israéliennes (...) C'est par conséquent intentionnel", a-t-il déclaré au Caire, évoquant les documents produits par la chaîne de télévision qatarie. (Reuters)

Yasmine Besson et Noa réunies en beauté pour Charles Aznavour
Au sein du théâtre des Champs-Elysées, avenue Montaigne à Paris, s'est tenu le gala Scopus le 23 janvier. L'homme de la soirée était l'artiste franco-arménien Charles Aznavour, qui a reçu le prix Scopus. De nombreuses personnalités étaient présentes pour apprécier l'honneur qui lui a été fait. Roman Polanski, réalisateur de The Ghost Writer, film nommé pour huit César, faisait partie des convives. Il a d'ailleurs reçu il y a quelques années le prix Scopus, récompense destinée à une personnalité engagée dans des actions éducatives et sociales pour la promotion du savoir et du progrès. Les acteurs Gérard Darmon, attendu dans Croisière Caraïbes, et Pascal Elbé, qui a dernièrement réalisé Tête de Turc, ont également rendu hommage au grand Charles. L'écrivain Marek Halter n'a pas manqué cet événement non plus. Michel Drucker a retrouvé avec plaisir son ami Charles Aznavour, lui qui l'avait invité sur le plateau de l'émission Champs-Elysées. Autre personnalité de la télévision, Anne-Solenne Hatte (le JT décalé d'i-Télé), a fait une belle apparition. Laurent Dassault, fils de Serge Dassault, vice-président du Groupe Industriel Marcel Dassault (GIMD) a fait le déplacement, tout comme Yasmine Tordjman, jeune épouse depuis le mois de septembre du ministre Eric Besson. Pour animer la soirée, les organisateurs ont fait appel aux talents de la chanteuse Noa, ainsi qu'à ceux de Michaël Guttman et de ses dix violons. (Purepeople)

Source : Yahoo Actualités


Ryma Mendy







Flashback :
< >

Mercredi 19 Septembre 2012 - 23:26 Pomme d'Amour: Prêt à Porter Femmes Dakar






Partageons sur FacebooK