Sommaire


Internet
24/12/2007 - 11:58

Mozilla pousse les données personnelles en ligne


L’utilisation toujours plus importante des technologies et navigateurs web mène les utilisateurs vers un univers personnel distant et toujours plus vaste. Le navigateur plus particulièrement n’est plus la simple interface capable d’afficher du code HTML.



On attend de lui qu’il sache ouvrir des onglets, sauvegarder des mots de passe, des données de formulaires, en bref : qu’il se souvienne de nous.

Weave : votre nuage de données personnelles

Le projet Weave de Mozilla va clairement dans ce sens. Pour ceux qui connaissent l’extension de Firefox créée par Google pou sauvegarder certaines données, le descriptif de Weave sera encore plus simple : décaler vers le web tout ou partie des informations personnelles pour qu’elles soient toujours accessibles et/ou partageables.


Les grandes lignes du fonctionnement de Weave

Voici comment Mozilla décrit le processus :

- Les métadonnées (marque-pages, historique, personnalisations, etc) sont poussées vers le web

- Ces métadonnées sont accessibles de manière transparente depuis n’importe quel endroit où l’utilisateur se connecte

- Mozilla fournit des fonctions permettant de contrôler de manière basique le partage des informations, mais également de déléguer certains droits sur ces dernières pour d’autres personnes par exemple

- Mozilla créé des outils et des API pour étendre les possibilités de base

La version 0.1 de Weave est déjà disponible et ne fonctionne qu’avec la bêta 2 de Firefox 3.

Création d'un compte et installation

L’installation de Weave se fait comme avec n’importe quelle extension. Durant la procédure de configuration, il va vous être demandé une adresse email qui servira à vous identifier, ainsi qu’un mot de passe. Un courrier électronique de confirmation vous sera alors envoyé, pour accéder au téléchargement proprement dit de Weave. Une fois l’installation effectuée, entrez simplement votre adresse et votre mot de passe, puis choisissez une phrase qui va servir à chiffrer toutes les communications.

Partout où vous disposerez d’un Firefox et de cette extension, vous pourrez donc récupérer vos données personnelles et votre environnement de navigation habituel. À la différence de Google évidemment, le système construit actuellement par Mozilla est totalement gratuit et n’est pas rattaché à un système quelconque d’analyse publicitaire. D’ailleurs, vous pouvez utiliser n’importe quelle adresse de courrier électronique pour la création du compte Weave.

L’installation et le fonctionnement de Weave sont signalés par la présence en bas à droite de votre navigateur d’une petite icône qui rappelle furieusement l’utilitaire iSync sous Mac OS X, précédé de l’adresse email utilisée. À la fin de l’installation, Weave fait une première synchronisation, puis en refait ensuite une toutes les 30 minutes environ. L’opération est transparente et rapide. Un futur prometteur

Il ne s’agit que de la version 0.1 de l’extension, et elle ne permet pour l’instant pas une foule de possibilités, même si ce minimum vital est déjà fort pratique :

- Mise en place de l’infrastructure de base

- Authentification avec un seul fournisseur de service (ici Mozilla)

- Synchronisation des marque-pages et de l’historique

- Chiffrage par défaut avec un algorithme de base (améliorations à venir)

La prochaine version de Weave apportera :

- Les premières API de services web pour les développeurs

- La mise en place de contrôles utilisateurs pour permettre la mise en place de droits et leur révocation pour l’accès aux données personnelles par d’autres personnes.

- La mise en place d’une interface spécifique pour le partage de données

Cette version 0.2 est prévue pour le tout début de l’année 2008.

Il est clair que Weave s’annonce comme le partenaire idéal de l’utilisateur Firefox pour garder sous la main son univers et créer un réseau de données auxquelles on peut appliquer des droits pour permettre leur partage. L’évolution de cette extension et de ce réseau sera intéressante à suivre, car les possibilités sont véritablement nombreuses.

Source: http://fr.news.yahoo.com

Yasmina Kehiha







Flashback :
< >

Mercredi 16 Mai 2018 - 16:31 Partagez vos infos ou vos images


Si vous voulez encourager EditoWeb MagaZine,faites un don: