Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
 
Nouvelles de la Faim et de la Mort!
04/12/2007 - 12:24

Naufrage à Mayotte: une collision clandestins-police fait 2 morts

Deux personnes ont été tuées et huit sont portées disparues à la suite d'une collision dans la nuit de lundi à mardi entre une embarcation de clandestins comoriens et une vedette de la police française devant l'île française de Mayotte (Océan indien), a-t-on appris de sources officielles à Mayotte.



Le ministre de l'Immigration Brice Hortefeux "a appris avec émotion la tragique collision qui est survenue au large de Mayotte, dans la nuit, entre une vedette de la police aux frontières et une embarcation +kwassa kwassa+ (ndlr: clandestins) emportant des personnes en situation irrégulière, en provenance des Comores", a déclaré le ministre dans un communiqué diffusé à Paris.

Le ministre a précisé qu'un "plan de secours en mer a été déclenché, qui a permis de sauver 33 personnes".

Brice Hortefeux a demandé qu'"une enquête de l'Inspection générale de la police nationale soit diligentée afin de faire toute la lumière sur les circonstances du drame", indique le communiqué.

Selon la préfecture de Mayotte, l'accident s'est produit dans le lagon de l'île française, près de la baie Kani. Les clandestins venaient de l'île proche d'Anjouan, aux Comores, selon la même source.

M. Hortefeux, qui "rend hommage aux victimes et adresse ses condoléances à leurs familles", a rappelé que "plus que jamais, le gouvernement est résolu à lutter contre les filières qui exploitent la misère des migrants clandestins en les précipitant sur des embarcations incertaines, au risque de leur vie".

"Depuis le 1er janvier, 162 +kwassa-kwassa+ ont été interceptés au large de Mayotte, 237 passeurs ont été interpellés, transportant 3.811 personnes en situation irrégulière", a rappelé le ministère.

Les naufrages de "kwassa-kwassa" sont fréquents devant les côtes de Mayotte.

Les clandestins fuient les Comores pour venir tenter leur chance à Mayotte, où les salaires, les conditions de vie, et le système de santé sont nettement supérieurs.


H.V/OnLine EditWeb NeWs






H.V/OnLine EditWeb NeWs

Flashback :
< >

Mercredi 16 Mai 2018 - 16:31 Partagez vos infos ou vos images





Partageons sur FacebooK

Petites annonces