Sommaire
France
22/11/2007 - 14:32

Négociation sous haute surveillance

L'Humanité

Régimes spéciaux: Les salariés restent vigilants



Les négociations ont commencé hier à la SNCF et à la RATP, sous le regard attentif des agents qui semblent s’acheminer vers « une suspension » de leur mouvement.
Les premières réunions tripartites (État, direction et syndicats) de négociation sur l’avenir des régimes spéciaux à la SNCF et à la RATP se sont tenues hier. Les assemblées de grévistes des deux entreprises, qui ont choisi majoritairement de poursuivre leur mouvement pour une durée de vingt-quatre heures afin de maintenir la pression sur la direction et le gouvernement, ont engagé le débat sur les modalités de la poursuite du mouvement.

Un enjeu de civilisation


La partie n’est pas finie. Alors que le gouvernement refusait les négociations tripartites, que le premier ministre annonçait dès la rentrée que la réforme sur les régimes spéciaux était bouclée, que le président de la République, mardi encore, roulait des mécaniques, les négociations s’ouvrent dans les transports. Elles ont été arrachées par les longues journées de grève et constituent un premier point marqué par les agents de la SNCF et de la RATP. Il est cependant trop tôt pour qu’ils crient victoire. Durant un mois, les syndicalistes vont discuter pied à pied.

Nicolas Maury









Flashback :
< >

Mercredi 16 Septembre 2020 - 11:42 Le Chef de l'Etat turc attaque Emmanuel Macron

Mercredi 16 Septembre 2020 - 11:38 Maroc : Un enfant de 11 ans violé et tué

Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League


Si vous voulez encourager EditoWeb MagaZine,faites un don:




Mobile
Facebook
Twitter
LinkedIn