Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

pour y être
Afrique et Moyen-Orient
07/10/2008 - 19:44

Niger-Le journaliste Moussa Kaka est sorti de prison

NIAMEY - Le journaliste nigérien Moussa Kaka a été remis en liberté provisoire aujourd'hui après plus d'un an de détention pour suspicion de liens avec la rébellion touarègue.



Moussa Kaka, directeur d'une station de radio privée et correspondant de RFI à Niamey, avait été arrêté le 20 septembre 2007 et accusé d'avoir reçu des cadeaux ou de l'argent pour des reportages sur le Mouvement nigérien pour la Justice (MNJ).

"Je suis vraiment très ému. Je reviens de très loin, à la limite des portes de l'enfer", a-t-il déclaré aux journalistes à sa sortie de la prison civile de Niamey.

L'information avait été divulguée plus tôt à Paris par l'organisation Reporters sans frontières et le comité de soutien du journaliste.

"Il est sorti de prison à la mi-journée. Une cinquantaine de personnes, dont sa famille, l'attendaient", a dit à Reuters Juliette Rengeval, présidente du comité de soutien.

"Nous sommes soulagés mais préoccupés. Moussa est libre mais il reste poursuivi. Une menace pèse encore sur lui, sur RFI et sur les correspondants africains", a-t-elle souligné.

Cette libération, "c'est une bonne nouvelle", s'est félicité pour sa part Bernard Kouchner, à l'issue d'une audition devant la commission des Affaires étrangères de l'Assemblée nationale.

"Nous sommes en faveur de la liberté de la presse même si dans un pays difficile comme le Niger (...) prendre contact avec des rebelles constitue aux yeux du gouvernement une grande atteinte à l'ordre public", a ajouté le ministre des Affaires étrangères.

Reporters sans frontières a expliqué que la justice nigérienne avait ordonné la remise en liberté provisoire de Moussa Kaka et requalifié les faits qui lui sont reprochés.

Il était jusqu'alors inculpé de "complicité de complot contre l'autorité de l'Etat". La chambre d'accusation de la cour d'appel de Niamey a requalifié les charges en "acte de nature à nuire à la défense nationale" et l'a renvoyé devant un tribunal correctionnel, a précisé l'organisation dans un communiqué.


Source: Yahoo News

Awa Diakhate










Flashback :
< >

Dimanche 3 Décembre 2017 - 14:53 Le gène de la paresse

Jeudi 11 Février 2010 - 18:34 Vêtements grandes tailles homme à Marseille

Vendredi 30 Octobre 2009 - 20:29 Régie de spectacles et d'événementiel

Europe | Amériques | Afrique et Moyen-Orient | Asie & Extrême Orient | Océanie | USA UK and Malta News | La actualidad en español | Deutsche Nachrichten | Nouvelles de la Faim et de la Mort!






Partageons sur FacebooK
Facebook Sylvie EditoWeb Facebook Henri EditoWeb



Mobile
Facebook
Twitter
LinkedIn