Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
pub
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Faits Divers - Société
22/11/2014 - 23:23

Notre futur est peut-être sous la mer

La mer recouvre 70% de la surface de notre planète et les Japonais projettent d'y bâtir une ville immergée au 9/10° et qui pourra s'immerger complètement en cas de tempête. D'un diamètre de 500m, elle aurait une surface de presque 200 000m2 ou 20 hectares.



Dans un hôtel "underwater"
Dans un hôtel "underwater"
 SSL Finals 2017 video jour 5
SSL FINALS 2017 VIDEO JOUR 5
Competição da vela com melhores atletas
Segelbootrennen mit besten Athleten
I migliori atleti velici
The best sailing athletes
Elle pourrait abriter 5000 personnes dont 1000 visiteurs. 5000 personnes pour 20 ha ou 0,2 km2, cela correspond à une densité moyennes de 25000 habitants par km2, ce qui représente 3 fois plus que Kinshasa, et presque 5 fois plus que Londres. Cette ville sous-marine aurait toutefois une densité de population moins importante que Dacca (au Bangladesh) qui compte 29000 habitants par km2 mais elle arriverait au deuxième rang du classement des cités les plus peuplées. On se s'étonnera pas que le Japon cherche à réaliser une expansion de son territoire dans la mer: il fait partie des pays les plus peuplés, ne dispose pas de ressources terrestres et a eu la possibilité de se développer technologiquement. Ce scénario d'expansion se présente comme non invasif.

La ville marine en cours de conception ne serait pas autonome puisque l'agriculture, l'élevage et les industries alimentaires n'y auraient pas leur place. Elle abriterait des hôtels, des complexes résidentiels, des bureaux, des sites de recherche et des centres commerciaux. L'industrie, ça se passerait ailleurs, les moyens de déplacement émetteurs de résidus de combustion aussi. Ceux qui s'étonnent qu'un tel projet puisse prendre corps comprendront ainsi que la ville sous-marine aurait comme avantage de ne pas être polluée, de donner à ses habitants de l'air pur à respirer. Ce sera peut-être bientôt un luxe.

Sylvie Delhaye S. D.




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 31 Décembre 2014 - 00:18 Environnement: ce qui nous attend en 2015




Sport: football
Partageons sur FacebooK

Inscription newsletter


pub


LinkedIn
Viadeo